Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

Planète

Le Japon serait prêt à débloquer 10 milliards de dollars pour les pays pauvres

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/12/2009

Selon un quotidien japonais, le Premier ministre Yukio Hatoyama devrait annoncer vendredi une aide de 10 milliards de dollars sur trois ans pour aider les pays en développement à lutter contre le réchauffement.

REUTERS - Le Japon va débloquer 10 milliards de dollars sur trois ans afin d'aider les pays en voie de développement à lutter contre le réchauffement climatique et à protéger

Un webdocumentaire FRANCE 24 - RFI

la biodiversité, rapporte un quotidien japonais mardi.

Le Premier ministre Yukio Hatoyama va présenter cette offre le 18 décembre devant les participants à la conférence de Copenhague, précise le Tokyo Shimbun.

L'aide financière des pays développés aux pays les plus pauvres est l'un des enjeux majeurs pour parvenir à un accord lors du sommet sur le climat.

Les débats ont repris lundi à Copenhague après une interruption provoquée par certains pays africains qui accusent les plus riches de chercher à "tuer" le protocole de Kyoto.

L'Union européenne a promis de débloquer 3,5 milliards de dollars par an sur une période de trois ans pour commencer à alimenter un fonds d'aide qui devrait finalement atteindre 100 milliards par an.

Les Etats-Unis ont offert une contribution de 1,2 milliard de dollars pour cette année, mais ne se sont pas engagés au-delà de cette somme.

La semaine passée, le ministre japonais de l'Environnement, Sakihito Ozawa, n'avait pas voulu préciser le montant de la contribution de son pays, cinquième plus gros émetteur mondial de gaz à effet de serre.
 

Première publication : 15/12/2009

  • SOMMET DE COPENHAGUE

    Les pays du Sud tentent de peser sur les négociations

    En savoir plus

  • SOMMET DE COPENHAGUE

    À Copenhague, écologistes et altermondialistes mettent la pression

    En savoir plus

  • SOMMET DE COPENHAGUE

    L'UE vise 7,2  milliards d'euros d'aides aux pays pauvres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)