Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Economie

Le Golfe veut son euro

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/12/2009

Le traité d'union monétaire signé par quatre des six pays membres du Conseil de coopération du Golfe est entré en vigueur. Ce texte ouvre la voie à la mise en place d'une monnaie commune à l'Arabie saoudite, au Bahreïn, au Koweït et au Qatar.

AFP - Le traité sur l'union monétaire des pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) est entré en vigueur, a annoncé mardi le ministre koweïtien des Finances Moustafa al-Chamali, au dernier jour d'un sommet régional au Koweït.

"Le traité sur l'union monétaire est entré en vigueur", a déclaré le ministre, cité par l'agence officielle Kuna.

En vertu de ce traité, "les gouverneurs des Banques centrales du CCG vont définir un calendrier pour la mise en place d'une Banque centrale du Golfe, en prévision (du lancement) d'une monnaie unique", a-t-il ajouté.

Le traité prévoit la création au début de 2010 d'un Conseil monétaire du Golfe, qui se transformera ensuite en Banque centrale régionale, laquelle doit entreprendre les mesures nécessaires pour le lancement d'une monnaie unique.

Seuls quatre des six pays membres du CCG (Arabie saoudite, Bahreïn, Koweït et Qatar) ont approuvé le traité sur l'union monétaire. Les Emirats arabes unis et le sultanat d'Oman se sont retirés du processus.
 

Première publication : 15/12/2009

COMMENTAIRE(S)