Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

FRANCE

Chirac convoqué par un juge dans l'enquête des emplois fictifs

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/12/2009

Jacques Chirac doit être entendu "avant la fin de l'année" par le juge Jacques Gazeaux dans l'affaire des présumés emplois fictifs au RPR rémunérés par la Ville de Paris. L'ex-chef de l'État pourrait être mis en examen pour prise illégale d'intérêts.

AFP - L'ancien président Jacques Chirac doit être entendu "avant la fin de l'année" à Nanterre par le juge Jacques Gazeaux en vue d'une éventuelle mise en examen dans l'enquête sur de présumés emplois fictifs au RPR pris en charge par la mairie de Paris, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier.

Jacques Chirac doit être entendu "avant la fin de l'année" dans cette enquête ouverte après une plainte de la Ville de Paris déposée en 1995, selon ces sources, confirmant une information de Mediapart.

Ni l'entourage de M. Chirac ni ses avocats n'avaient pu être joints mercredi.

M. Chirac, déjà renvoyé en correctionnelle à Paris dans l'affaire des présumés emplois fictifs à la mairie de Paris, avait déjà été entendu sous le statut de témoin assisté en 2007 dans cette affaire.

Son audition "avant la fin de l'année" par le juge Gazeaux pourrait déboucher sur une mise en examen de l'ancien chef de l'Etat pour "prise illégale d'intérêt". Ce délit est passible de 5 ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende.

La plainte de la mairie de Paris concernait des versements de salaires à des permanents du RPR sous les mandats municipaux de M. Chirac (1977-1995).

Le cas de M. Chirac avait été disjoint dans l'attente de la fin de son mandat présidentiel. Plusieurs condamnations ont été prononcées en 2004, notamment à l'encontre de l'ancien Premier ministre Alain Juppé, qui cumulait les fonctions de secrétaire général du RPR et adjoint aux Finances lorsque M. Chirac était maire de Paris.

M. Chirac avait été entendu comme témoin assisté --un statut intermédiaire entre ceux de témoin et de mis en examen-- en juin 2007 à Nanterre par le juge Alain Philibeaux, qui voulait alors joindre ce dossier à celui des chargés de mission pour lequel l'ancien président a été renvoyé en procès.

Mais le 31 mars, la Cour de cassation a rejeté la demande de dessaisissement du juge Philibeaux. Ce dernier a depuis quitté le tribunal de Nanterre et le dossier est aujourd'hui entre les mains du juge d'instruction Jacques Gazeaux.

Première publication : 16/12/2009

COMMENTAIRE(S)