Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Retour chahuté du général Mokoko, candidat à la présidentielle, à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Le Maroc épargné par les terroristes mais délaissé par les touristes

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

"Brexit" : être ou ne pas être dans l'UE

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Claude Lelouch : "Je travaille avec un grand scénariste qui s’appelle la vie"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Crise des migrants : l'impasse de Calais

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Nikkei chute brutalement, pénalisé par un yen fort

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Syrie: agissons"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Agriculture: l'Europe, bouc émissaire ?"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cahuzac : le "paria" devant la justice

En savoir plus

Sports

Le cycliste italien Di Luca menacé de trois ans de suspension

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/12/2009

Le procureur antidopage auprès du Comité olympique italien a requis trois années de suspension pour le cycliste Danilo Di Luca. Le coureur italien avait été contrôlé positif à l'EPO à deux reprises lors du dernier Giro.

AFP - Le procureur antidopage auprès du Comité olympique italien (CONI), Ettore Torri, a réclamé trois ans de suspension pour le cycliste italien Danilo Di Luca, contrôlé deux fois positif à l'EPO Cera lors du dernier Tour d'Italie dont il avait pris la 2e place.

M. Torri a recommandé l'application de la peine régulière de deux ans de suspension plus une année pour circonstances aggravantes, ainsi qu'une sanction financière.

Si la requête du procureur est retenue par le tribunal antidopage du CONI, la suspension débutera au 22 juillet 2009, date du contrôle sur l'échantillon B.

Di Luca, 33 ans, avait subi deux contrôles pendant le Giro, les 20 et 28 mai, lesquels ont tous deux révélé la présence d'EPO Cera (recombinante). Il avait été suspendu le 22 juillet à titre provisoire par l'Union cycliste internationale (UCI).

Arguant de ne pas avoir en mains toutes les pièces de son dossier, Di Luca avait obtenu le renvoi d'un mois de son audition devant le procureur.

Il s'était classé 2e du Giro derrière le Russe Denis Menchov.

Première publication : 17/12/2009

COMMENTAIRE(S)