Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Economie

L'ex-patron d'EADS mis "hors de cause" dans l'affaire des délits d'initiés

Vidéo par Karina CHABOUR

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/12/2009

L'Autorité des marchés financiers (AMF), le gendarme français de la Bourse, a disculpé les 17 personnes soupçonnées de délits d'initiés au sein du groupe EADS, dont son ancien président Noël Forgeard.

AFP - L'Autorité des marchés financiers (AMF) a mis "hors de cause" les dix-sept protagonistes dans l'affaire des délits d'initiés d'EADS ainsi que les trois sociétés - EADS, Daimler et Lagardère -, a-t-elle fait savoir dans une décision rendue publique jeudi soir.

Noël Forgeard, ancien président d'EADS et principale personne visée dans cette affaire, a ainsi été blanchi.

Ces personnes étaient soupçonnées de s'être enrichies indûment en 2005 et 2006 en vendant leurs actions, alors qu'elles avaient connaissance du retard du très gros porteur d'Airbus, l'A380, de la révision du projet de long-courrier A350 et de perspectives financières d'EADS plus mauvaises que prévu.

Le gendarme français de la Bourse a "écarté" ces trois griefs, a-t-il précisé dans un communiqué.

La commission des sanctions de l'AMF n'a pas suivi les recommandations du rapporteur, qui avait préconisé en juillet dernier de sanctionner sept anciens ou actuels dirigeants d'EADS ou d'Airbus pour manquement d'initié.

Il avait aussi préconisé une amende de 700.000 euros pour EADS, auquel il reprochait sa mauvaise communication financière.

Première publication : 17/12/2009

COMMENTAIRE(S)