Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Attentat de Gaziantep : la communauté kurde de Turquie à nouveau meurtrie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Agents presque secrets" : gros bras, petits effets

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : le rêve d’Europe des jeunes footballeurs ivoiriens

En savoir plus

LE DÉBAT

Quelle est la stratégie du président turc vis-à-vis des Kurdes ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Quelle est la stratégie du président turc vis-à-vis des Kurdes ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La DCNS a subi des fuites massives de documents

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le sexisme, c'est terminé (selon les hommes)"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je rêvais d'un autre monde"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

Sports

Richard Gasquet blanchi par le Tribunal arbitral du sport

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/12/2009

Le tennisman français Richard Gasquet, contrôlé positif à la cocaïne au mois de mars, a été disculpé par le Tribunal arbitral du sport. L'instance avait été saisie en appel par la Fédération internationale de tennis et l'Agence mondiale antidopage.

AFP - Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a totalement blanchi jeudi le Français Richard Gasquet, contrôlé positif à la cocaïne le 28 mars en marge du tournoi de tennis de Miami.

"Le joueur a été exonéré de toute faute ou négligence et le TAS a rejeté les appels déposés par l’ITF et l’AMA", indique le TAS sur son site internet.

Gasquet, qui a purgé une suspension provisoire de deux mois et demi entre mai et le 15 juillet, conserve tous les points et les primes gagnés sur les terrains entre mars et mai.

L'ancien N.1 français, 23 ans, avait écopé le 15 juillet d'une suspension de deux mois et demi par le tribunal antidopage de la Fédération internationale de tennis (ITF).

Mais l'ITF avait fait appel de cette décision qu'elle trouvait plutôt clémente. L'Agence mondiale antidopage (AMA) s'était associée à cet appel.
 

Première publication : 17/12/2009

COMMENTAIRE(S)