Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de nouveau au menu de l'Eurogroupe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le croque-mort se rebiffe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Reding : "Si l’Europe ne joue pas, ce sont les autres qui vont nous imposer leurs règles"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE-Canada : un traité de libre-échange indispensable ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : 6ème anniversaire du début de la Révolution

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Impasse politique en RD Congo : Léonard She Okitundu est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Made for sharing" : avis partagés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Corée du Nord : que recherche Kim Jong-Un ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Donald Trump : un mois à la Maison Blanche et une série de mesures

En savoir plus

Sports

Richard Gasquet blanchi par le Tribunal arbitral du sport

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/12/2009

Le tennisman français Richard Gasquet, contrôlé positif à la cocaïne au mois de mars, a été disculpé par le Tribunal arbitral du sport. L'instance avait été saisie en appel par la Fédération internationale de tennis et l'Agence mondiale antidopage.

AFP - Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a totalement blanchi jeudi le Français Richard Gasquet, contrôlé positif à la cocaïne le 28 mars en marge du tournoi de tennis de Miami.

"Le joueur a été exonéré de toute faute ou négligence et le TAS a rejeté les appels déposés par l’ITF et l’AMA", indique le TAS sur son site internet.

Gasquet, qui a purgé une suspension provisoire de deux mois et demi entre mai et le 15 juillet, conserve tous les points et les primes gagnés sur les terrains entre mars et mai.

L'ancien N.1 français, 23 ans, avait écopé le 15 juillet d'une suspension de deux mois et demi par le tribunal antidopage de la Fédération internationale de tennis (ITF).

Mais l'ITF avait fait appel de cette décision qu'elle trouvait plutôt clémente. L'Agence mondiale antidopage (AMA) s'était associée à cet appel.
 

Première publication : 17/12/2009

COMMENTAIRE(S)