Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

CAMEROUN ANGLOPHONE: INTERNET RÉTABLI APRÈS 3 MOIS DE COUPURE

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Attentat sur les Champs-Élysées : Émotion et récupération

En savoir plus

TECH 24

Fintech : comment bancariser les exclus du système financier

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron annulent leurs déplacements après l'attaque sur les Champs-Elysées

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Embarqués avec les soldats du feu

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Croissance mondiale : l'optimisme (relatif) du FMI

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le pari de Theresa May : les Britanniques aux urnes pour un Brexit fort

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'Orchestre symphonique de Téhéran s'ouvre à Fauré et Berlioz

En savoir plus

MODE

Madrid fashion week : les créateurs espagnols s'affirment

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 21h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 21/12/2009

Les crimes du régime communiste hantent toujours la mémoire roumaine

Vingt ans après la chute du régime communiste, les Roumains tentent de se réconcilier avec leur passé. La nouvelle génération se plonge dans l'histoire douloureuse de son pays avec un objectif avoué : tourner la page.

Vingt ans après la chute de la dictature de Nicolae Ceausescu, un homme a décidé de remuer le passé douloureux de son pays. Surnommé le "chasseur de la Securitate", Marius Oprea traque les membres de l'ex-police politique du régime communiste roumain.

"D’après nos estimations, entre 8 000 et 10 000 personnes ont été exécutées illégalement par la Securitate, sans avoir été jugées", explique-t-il.

Après la Seconde Guerre mondiale, le communisme est arrivé en Roumanie dans le sillage des tanks soviétiques. Du jour au lendemain, les paysans se sont vus dépossédés de leurs terres et de leurs biens, et des dizaines de milliers d’entre eux ont pris le maquis. La Securitate leur a déclaré une guerre sans merci et la majorité d’entre eux a été massacrée, sans aucune forme de procès. La plupart du temps, les partisans ont été enterrés à la va-vite après leur exécution, certains sur le bord des routes, d’autres dans les bois.

L’enquête de Marius Oprea conduit son équipe dans le village de Teregova, l'un des bastions de la résistance anticommuniste où vit Elena Ionascu, fille du partisan Petru Anculia. Elle avait 7 ans quand son père a été exécuté. Aujourd’hui, elle en a 67 mais n’a toujours pas fait son deuil. La dépouille du partisan Petru Anculia refait surface dans le village de Teregova. L’équipe de Marius Oprea le retrouve exactement comme il a été jeté il y a soixante ans. L’archéologie de la mort que pratique Marius Oprea en Roumanie n’en est qu’à ses débuts.

Vingt ans après la chute de la dictature communiste, les Roumains commencent enfin à tourner la page. "C’est un procès semblable à celui de l’Holocauste, affirme Marius Oprea."

Soixante ans après, Elena Ionascu a enfin retrouvé la paix. "Quand j’ai vu les os, j’ai eu l’impression que je voyais mon père, avoue Elena Ionascu. C’était lui en personne, et moi je le regardais."

À l’image d’Elena, tout le peuple roumain souhaite en découdre avec les démons du communisme. Il aura fallu vingt ans pour parler ouvertement des souffrances endurées, vingt ans pour que la plaie ouverte laissée par la dictature de Nicolae Ceausescu commence tout juste à se refermer. Elena a retrouvé son père. Les familles de 10 000 autres Roumains attendent leur tour.

Par Mirel BRAN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/04/2017 Planète

France : à Bure, le futur cimetière nucléaire fait débat

Dans l'est de la France, le village de Bure est devenu un point de ralliement pour de nombreux écologistes. Cette zone doit accueillir le futur centre d'enfouissement de déchets...

En savoir plus

14/04/2017 France

France : l'hôpital public, un grand malade ?

Médecins, infirmiers, aides-soignants, cadres ou encore directeurs... Ils avaient choisi l'hôpital public parce qu'il soigne tous les malades sans exception, du sans-abri au...

En savoir plus

07/04/2017 FRANCE

Désillusionnés et indécis : les Français se confient à l'heure du vote

Il y a cinq ans, nous prenions le pouls de la France à l'heure du vote pour la présidentielle. Nous partions à la rencontre de citoyens de tous horizons qui nous confiaient leurs...

En savoir plus

31/03/2017 FRANCE

Vidéo : "Si je reviens un jour", sur les traces de Louise Pikovsky

Le webdocumentaire "Si je reviens un jour" raconte l'histoire de Louise Pikovsky, une jeune fille juive déportée. Pendant un an, une journaliste de France 24 et une professeure...

En savoir plus

23/03/2017 EUROPE

Vidéo : en Crimée, les dissidents matés par Moscou

Trois ans après l'annexion de la péninsule ukrainienne, la Russie a déployé tout son arsenal judiciaire et policier pour faire taire les voix dissidentes. Qu'il s'agisse des...

En savoir plus