Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

Moyen-orient

Jugé pour plusieurs malversations, Olmert plaide non coupable

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/12/2009

Inculpé de fraude, d'abus de confiance, d'usage de faux et d'évasion fiscale, Ehoud Olmert a plaidé non coupable devant le tribunal de district de Jérusalem. L'ex-Premier ministre israélien encourt une peine d'emprisonnement.

AFP - L'ex-Premier ministre Ehud Olmert, accusé d'une série de malversations, a plaidé lundi non coupable devant le tribunal de district de Jérusalem.

"Au nom de mon client, je veux profiter de cette occasion pour nier catégoriquement toutes les charges retenues contre lui", a déclaré son avocat Elie Zohar à la reprise du procès, selon les médias israéliens.

M. Olmert est inculpé de fraude, abus de confiance, usage de faux et évasion fiscale. Il risque en théorie une peine d'emprisonnement.

Lors de l'ouverture du procès le 25 septembre, où avait été lu l'acte d'accusation, il avait clamé son innocence et s'était déclaré convaincu que la "Cour le lavera de tout soupçon".

Un tel procès est sans précédent dans l'histoire de l'Etat d'Israël pour un ancien chef de gouvernement.

Les auditions des témoins sont censées commencer le 22 février 2010, au rythme de trois audiences par semaine.

L'ancien Premier ministre du parti centriste Kadima, âgé de 64 ans, a démissionné de ses fonctions le 21 septembre 2008 après que la police eut recommandé son inculpation dans le "dossier Talansky".

C'est un scandale de transferts illégaux de fonds de la part de Morris Talansky, un homme d'affaires juif américain, à l'époque où M. Olmert était maire de Jérusalem (1993-2003).

La deuxième affaire de prévarication, dite "Rishontours", porte sur des billets d'avion que M. Olmert se serait fait rembourser plusieurs fois pour lui-même et des membres de sa famille.

La troisième affaire concerne des nominations de proches à des fonctions au Centre d'investissement, un organisme officiel.

Une autre affaire de trafic d'influence concernant la vente des parts de l'Etat dans la Banque Leumi, a été abandonnée en 2008.

Ces faits se sont déroulés à l'époque où M. Olmert était maire de Jérusalem puis ministre de l'Industrie et du Commerce (2003-2006).

Première publication : 21/12/2009

COMMENTAIRE(S)