Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Espagne : le difficile combat contre les violences faites aux femmes

En savoir plus

FACE À FACE

Présidence Macron : le début des ennuis ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Wallay", un voyage initiatique au Burkina Faso

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, le Rwanda et les secrets des archives"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Code du travail : menu minceur"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

De Rugy élu président de l'Assemblée : une occasion manquée pour la parité

En savoir plus

LE DÉBAT

PMA "pour toutes les femmes" : qu'implique l'avis du Comité d'éthique ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "Tant pis si la droite n'est pas une alternative incontournable au macronisme"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "François de Rugy se fera respecter car il est respectable"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 21/12/2009

Baby boomers génération privilégiée

Dans la presse française retour sur l'échec de Copenhague, la polémique autour d'une béatification du pape Pie XII. Dans ce monde tellement hostile les plus heureux sont les baby boomers paraît-il

 

Libération : Après Copenhague Changez tout !
 
Libération pose la question de l’avenir d’une gouvernance mondiale. Après Copenhague comment éviter la désillusion durable.
Pour le journaliste de Libération il faut tout simplement une mutation en accéléré de la diplomatie internationale.
Mais d’après certains analystes quelque chose a tout de même changé à Copenhague les grandes puissances ont été  taclés sans cesse par les pays les plus démunis qui ont souvent réussi à signifier leur désapprobation, leur colère…
Libération s’arrête un instant sur la vacuité du document dont à accouché Copenhague.
Un texte diplomatique de 2 pages et demi  lisible par un lycéen et totalement creux
 
Selon lui l’Europe doit prendre conscience qu’elle est encore un nain multilatéral.
Elle doit mettre sur la table sur la table ce qu’elle doit faire et non ce qu’elle peut faire.
Il en profite pour égratigner le président Sarkozy qui selon lui l’a joué un peu trop solo. Il a cru qu’un deal avec l’Afrique et le Brésil suffirait à faire bouger les choses.
 
 
On évoque dans Libération  un autre bouleversement cette fois ci pas climatique qui pourrait se produire en Espagne.
Suite à une initiative législative populaire. Le parlement autonome pourrait interdire la tauromachie dans la région. Le monde taurin perdrait alors une de ses places fortes. Mais la Tauromachie est en régression au niveau nationale. Selon une étude 81% des moins de 34 ans n’éprouvent aucun intérêt pour la tauromachie.
 
 
Si cette décision provoque tant d’émotions c’est que Pie XII est associé à une période noire de l’histoire de l’humanité. Il est élu en 1939 dans un monde à feu et à sang. Le principal reproche qui est fait à ce Pape c’est son silence face à la Shoah. Mais  cette période reste relativement opaque et divise les historiens qui attendent l’ouverture des archives du Pontificat de Pie XII.
L’Etat d’Israël a d’ailleurs demandé à voir ces fameuses archives du Vatican.
Benoit XVI a décidé d’entamer la procédure de béatification de Pie XII en même temps que celle de Jean Paul II. Certains pensent qu’il a choisi cette simultanéité pour calmer la polémique.
 
Pie XII est également à la Une de France Soir
On peut lire dans les colonnes du quotidien une interview de l’historien des religions Odon Vallet  qui souligne le conservatisme de Benoit XVI. Il ajoute que  Pie XII est aussi le dernier pape avant le concile Vatican II qui adapte l’église au monde moderne

 

 
Mais Pourquoi  Pie XII ? c’est la question que pose Michel Kubler dans le journal La Croix. L'éditorialiste souligne qu’au-delà même de la polémique le pontificat de Pie XII merite-t’il vraiment un tel honneur. Le journaliste souligne sa gouvernance solitaire et sa coupure du monde et demande à Benoit XVI pourquoi ?
 
 
A la Une du Parisien les Baby Boomers et le froid polaire.
Le quotidien s’arrête sur les températures polaires qui se sont abattus sur la France mais consacre surtout une double page aux enfants gâtés du Baby boom.
Si nous nous inquiétons de nos retraites aujourd’hui ceux qui ont entre 60 et 70 ans en profite à plein. Ils avaient moins de 30 ans en 1968 selon une étude Ipsos ils sont les premiers à vivre avec autant de bonheur. C’est le cas de Claude et Monique qui disent "on fait ce qui nous plait"  ou Irène qui raconte « j’ai envie de m’occuper de moi ».
Cette étude nous présente des séniors finalement assez tournéS sur eux même et quelque peu égoïsteS.
 
 
 

 

 

Par Karim YAHIAOUI

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/06/2017 Revue de presse internationale

"La France, le Rwanda et les secrets des archives"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 28 juin, le nouveau regain de tension entre Russes et Américains en Syrie, un jugement de la cour d'appel de Paris dans...

En savoir plus

28/06/2017 Revue de presse française

"Code du travail : menu minceur"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 28 juin, la présentation du projet de loi sur l'habilitation à réformer le Code du travail par ordonnances, l'élection de...

En savoir plus

27/06/2017 Revue de presse internationale

"Poutine, Trump, et Oliver Stone"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 27 juin, la décision de la Cour suprême américaine de rétablir partiellement le décret anti-immigration de Donald Trump, la...

En savoir plus

27/06/2017 Revue de presse française

"Oubliés les brocards phallocrates !"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 27 juin, la rentrée des parlementaires, dont, fait inédit, 40 % sont des femmes, le premier couac au sein du gouvernement, le...

En savoir plus

26/06/2017 Revue de presse française

"Hollande, Macron, passage de témoin"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 26 juin, la suite des concertations sur la réforme du Code du travail, la rentrée des parlementaires et l'état comateux du PS.

En savoir plus