Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Larry Clark, rencontre avec l’enfant terrible du cinéma américain

En savoir plus

FOCUS

Shenzhen, du "made in China" au "created in China"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Xi Jinping ouvre le Forum de Davos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump défie l'Europe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Adama Barrow attend son investiture au Sénégal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tweeter or not ? Telle est la question !

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ?

En savoir plus

Amériques

La justice américaine refuse d'abandonner les poursuites contre Polanski

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/12/2009

Une cour d'appel de Californie a rejeté le recours de Polanski demandant l'abandon des poursuites intentées contre lui. Le cinéaste est actuellement assigné à résidence en Suisse, où la justice ne statuera pas sur la demande d'extradition avant 2010.

REUTERS - Une cour d'appel californienne a rejeté lundi la demande d'abandon des poursuites judiciaires à l'encontre de Roman Polanski déposée par ses
avocats.

Les représentants du cinéaste, actuellement assigné à résidence en Suisse, avaient demandé au début du mois l'annulation des poursuites à son encontre en invoquant des erreurs de procédure.

Roman Polanski avait plaidé coupable en 1977 après avoir été accusé d'avoir eu des relations sexuelles avec une adolescente de 13 ans. Le magistrat qui avait jugé l'affaire, aujourd'hui décédé, l'avait envoyé en prison pour évaluation mentale. Il y avait passé 42 jours.

Polanski, aujourd'hui âgé de 76 ans, s'est ensuite enfui en France et n'est jamais retourné aux Etats-Unis. Il a été arrêté en Suisse fin septembre sur mandat d'arrêt des Etats-Unis, qui réclament son extradition.
 

La justice suisse a annoncé la semaine dernière qu'elle ne rendrait pas sa décision sur la demande d'extradition avant 2010.

 

Première publication : 21/12/2009

COMMENTAIRE(S)