Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Economie

La croissance nettement revue à la baisse

Dernière modification : 22/12/2009

Les États-Unis devraient connaître une croissance de 2,2 % du PIB au troisième trimestre 2009, bien moins que la précédente estimation de 2,9 %, selon les chiffres officiels du département du Commerce.

AFP - La croissance du produit intérieur brut des Etats-Unis au troisième trimestre a nettement été revue en baisse, à 2,2% en rythme annuel, l'investissement étant moins fort qu'initialement estimé, selon les chiffres publiés mardi par le département du Commerce.

Un mois auparavant, cette croissance avait été estimée à 2,8% par rapport au trimestre précédent. La nouvelle estimation est beaucoup moins forte que la première de 3,5% publiée fin octobre, qui avait surpris par sa vigueur.

Il s'agit néanmoins de la première croissance trimestrielle enregistrée aux Etats-Unis après quatre trimestres consécutifs de recul de PIB, la première économie mondiale étant sortie durant l'été de sa plus longue récession depuis les années 1930.

Moteur traditionnel de la croissance américaine, la hausse de la consommation a été très légèrement revue à la baisse (+2,8%, contre +2,9% estimés auparavant), et reste la plus forte depuis le premier trimestre 2007. A elle seule, elle a contribué à la croissance à hauteur de 1,96 point.

Le chiffre a été dopé par les achats de véhicules (0,81 point de croissance à eux seuls) réalisés grâce à une "prime à la casse" qui a connu un fort succès cet été.

Pour les économistes, l'économie américaine ne rééditera pas cette performance au quatrième trimestre, avec un chômage qui a franchi la barre des 10% pour la première fois depuis 1983. Certains tablent sur une baisse de la consommation.

Le département du Commerce, qui publie chaque trimestre trois estimations successives du PIB, a précisé que les données économiques plus complètes dont il dispose lui avaient fait principalement revoir l'investissement à la baisse au troisième trimestre. Celui-ci n'a augmenté que de 5,0% (contre +8,4% estimés auparavant).

L'investissement des ménages dans le logement progresse pour la première fois depuis 2005 (+18,9%).

La croissance a été freinée par la hausse du déficit commercial des Etats-Unis, qui a retranché 0,81 point de croissance selon les calculs du département du Commerce.

La banque centrale américaine (Fed) table sur un recul du PIB de 0,1% à 0,4% pour l'ensemble de l'année 2009, et une croissance de 2,5% à 3,5% en 2010.

Première publication : 22/12/2009

COMMENTAIRE(S)