Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 22/12/2009

Trains bloqués : Super Sarko à la rescousse

TGV, Eurostar, RER, le rail déraille en France, et Nicolas Sarkozy a tapé du poing. "Que ferions-nous sans lui ?" demande la presse. "C'est lui qui aurait dû opérer Johnny". A voir aussi : Dangereux réveillon, Le Père Noël est peu recommandable… REVUE DE PRESSE FRANCAISE. Mardi 22 déc.

 

Difficile d’y échapper ce matin, la galère dans les transports en France… « Stop », titre France Soir en Une, évoquant un « Noël gâché ». La neige bloque le TGV, des pannes paralysent l’Eurostar, et le RER est victime de l’attaque conjointe d’une grève et d’un accident de la route.
 
Hier, Nicolas Sarkozy a donc tapé du poing sur la table, et convoqué le président de la SNCF, Guillaume Pépy.
 
 « Encore lui, allez-vous dire... » commente Le Progrès : « Oui, encore notre Président, toujours à l'avant-scène. Ici et maintenant, partout et tout le temps, notre Président agit. Pagaille dans le rail ? Il convoque le président de la SNCF. Et soudain, miracle, tout va mieux »
 
« Les Français se rendent-ils compte de leur bonheur ? C'est lui qui aurait dû opérer Johnny, au moins l'empêcher de prendre l'avion. Lui qui devait diriger les débats de Copenhague, pour éviter le fiasco.  (…) Alors s'il vous plaît, Madame Sarkozy, oubliez votre lassitude, laissez votre mari présider plus d'un mandat, car que ferions-nous sans lui ? ».
 
Libération raille l’atitude des français face à ses événements ferroviaires : « Nicolas Sarkozy hyperprésident et hyperchef de gare…(…)  Mais l’intervention spectaculaire du Président, conforme à l’attente de l’opinion, illustre aussi les rapports paradoxaux entretenus par le citoyen du siècle nouveau avec la technologie. »
 
« Les tempêtes enferment les navires au port, le brouillard cloue les avions au sol, la neige ralentit les TGV. La meilleure technologie du monde ne saurait encore surmonter ces triviales évidences. »
 
Face au fiasco, la SNCF s’est fendue d’un communiqué en pleine page dans de nombreux quotidiiens : pas d’excuses, mais des explications.
 
La Tribune propose aussi quelques réponses : « Pourquoi les passagers bloqués ont-ils été si mal informés ? Eurostar et la SNCF rejettent la responsabilité sur Eurotunnel, le gestionnaire du tunnel sous la Manche. « Sous le tunnel, Eurotunnel est en charge de la communication », indique-t-on. « Nous sommes obligés de tout dire aux conducteurs des trains », rétorque un porte-parole d’Eurotunnel. »
 
« Pourquoi Eurostar n’a-t-il pas proposé un billet d’avion ou de bateau
EN TEMPS NORMAL, Eurostar fait rouler quotidiennement 32 trains entre Paris et Londres et 20 trains entre Londres et Bruxelles, d’une capacité de 750 personnes chacun ». Cela fait trop de monde pour le secteur aérien…
 
 
 
 
Retrouvez les autres articles cités dans cette revue de presse en cliquant sur les liens suivants :
 
 
Le classement des personnalités préférées des Français, Le Parisien
 
Un réveillon en six leçons, Libération
 
Le père Noël est un mauvais exemple pour les enfants, Le Figaro
 
« Pourquoi je hais le père noël », Libération
 
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier.
 
 
 
Retrouvez tous les matins en direct sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, à 6h23 et 7h10 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Stanislas DE SAINT HIPPOLYTE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/09/2017 FRANCE

Crise au FN : "L'impossible existence des numéros deux"

Au menu de la revue de presse française ce vendredi, l'avenir très incertain du Front National et de Marine Le Pen après le départ fracassant du numéro 2 du parti, Florian...

En savoir plus

22/09/2017 REVUE-DE-PRESSE

"Comment tout pourrait mal tourner pour Angela Merkel"

À la Une de la revue de presse internationale, les réactions aux derniers échanges d'amabilités entre le président américain et le leader nord-coréen. La presse américaine salue...

En savoir plus

21/09/2017 Revue de presse internationale

"Vertige catalan"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 21 septembre, les réactions de la presse nationale espagnole et catalane aux arrestations d’une douzaine de hauts...

En savoir plus

21/09/2017 Revue de presse française

"Emmanuel Macron face à la rue, acte 2"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 21 septembre, la bataille de légitimité qui oppose les opposants à la loi travail et Emmanuel Macron. La croisade d’un maire...

En savoir plus

20/09/2017 Revue de presse française

"Devenez citoyen des îles Poubelle !"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 20 septembre, le premier bilan du passage de l’ouragan Maria, après celui d’Irma, dans les Antilles françaises. Les discours...

En savoir plus