Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

FRANCE

Le gouvernement dominicain gracie deux Françaises détenues pour trafic de drogue

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/12/2009

En prison depuis un an, Sarah Zaknoun et Céline Faye (photo) ont bénéficié du pardon absolu que le président dominicain accorde chaque année à Noël. À l'origine, les deux Françaises devaient purger la fin de leur peine dans l'Hexagone.

AFP - Le secrétaire d'Etat à la Coopération Alain Joyandet va se rendre samedi en République Dominicaine pour ramener en France les deux jeunes filles graciées après avoir été condamnées fin 2008 à 8 ans de prison pour trafic de drogue, a annoncé jeudi la mère de l'une d'entre elles.

"Joyandet en personne va les chercher en République Dominicaine samedi et il devrait rentrer en début de semaine prochaine", a déclaré à l'AFP Pascale Jackson.

Leur libération a été une "grande surprise" pour la mère de Céline Faye, condamnée fin 2008, avec son amie Sarah Zaknoun, à huit ans de prison pour trafic de drogue, à l'annonce de la grâce des deux jeunes filles qui devaient à l'origine être transférées dans une prison française pour finir de purger leur peine.

"Elles rentrent en France, elles sont libres", s'est réjouit Pascale Jackson, qui a appris mardi matin à une heure que le président de la République dominicaine Leonel Fernandez avait signé un décret graciant les deux femmes.

"On était parti sur un transfèrement, pas sur une grâce, c'est une grande surprise", a-t-elle ajouté.

"J'ai eu ma fille au téléphone, elle pleurait de joie, c'est vraiment un beau cadeau de Noël", raconte Pascale Jackson.

Lors d'une visite à Paris début décembre, le président Leonel Fernandez avait déclaré que Sarah Zaknoun, 19 ans, et Céline Faye, 20 ans, pourraient être de retour en France avant Noël pour y purger le reste de leur peine.

Alain Joyandet avait signé à la mi-novembre à Saint-Domingue une convention de transfèrement des détenus des deux pays, mais finalement, le président dominicain a annoncé qu'il graciait les deux Françaises ainsi qu'un Américain et deux ressortissants dominicains.

La grâce présidentielle est une tradition de Noël que la République dominicaine octroie généralement pour des raisons humanitaires et qui dans la majorité des cas se traduit par un pardon absolu.

Les deux Françaises avaient été condamnées en 2008 à huit ans de prison pour trafic de drogue, après la découverte de six kilos de cocaïne dans leurs bagages. Elles avaient affirmé que la drogue avait été placée dans leurs valises à leur insu.

Les deux jeunes femmes avaient écrit il y a plusieurs mois une lettre à l'épouse du président français, Carla Bruni-Sarkozy, pour qu'elle intervienne en leur faveur.
 

Première publication : 24/12/2009

COMMENTAIRE(S)