Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Isabelle Huppert, Gérard Depardieu et "Le Petit Prince" sur la Croisette!

En savoir plus

FOCUS

Les Irlandais aux urnes pour l'ouverture du mariage aux homosexuels

En savoir plus

MODE

Les grandes maisons de couture présentent leur collection croisière 2016

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Une histoire de fou" : la mémoire du génocide arménien au cinéma

En savoir plus

REPORTERS

Thaïlande : face à la junte, la dissidence tente de résister

En savoir plus

TECH 24

La course aux voitures sans chauffeur est lancée !

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La baie du mont Saint-Michel, entre pierre et mer

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Lutte contre le réchauffement climatique : "Les entreprises sont aussi la solution!"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : la Belgique arrêtera son aide directe en cas de 3e mandat de Nkurunziza

En savoir plus

Economie

La progression du nombre de demandeurs d'emploi s'atténue en novembre

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/12/2009

La hausse du chômage a significativement ralenti en France, le mois dernier. Selon le ministère de l'Économie et Pôle Emploi, le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 3 100 personnes (+ 0,1 %) en métropole, par rapport à octobre.

AFP - Le nombre de personnes inscrites au chômage a augmenté faiblement en novembre en France métropolitaine (+3.100 à 2,63 millions), la hausse étant supérieure en incluant celles en activité réduite (+26.800 à 3,81 millions), a indiqué le ministère de l'Emploi jeudi.

Dans la première catégorie (dite catégorie A), on recensait à la fin du mois de novembre 2.630.400 d'inscrits en métropole (+0,1% en un mois) et dans la deuxième (catégories A, B, C) 3.815.000 millions (+0,7%), selon la même source.

La catégorie A retient les demandeurs d'emploi n'ayant pas du tout travaillé dans le mois et prêts à accepter tout type de contrat. Les catégories A, B, C incluent les personnes ayant exercé une activité réduite.

C'est le seizième mois consécutif de hausse pour la catégorie A. Par rapport à juin 2008, il y a 31% d'inscrits supplémentaires (+25% en catégories A,B,C).

Sur un an, par rapport à novembre 2008, quand la crise avait déjà gagné la France, la hausse est de 22,1% en catégorie A et 19,7% en A,B,C.

En octobre, en intégrant les départements d'outre-mer (DOM), le nombre de demandeurs d'emploi "tenus de faire des actes positifs de recherche", y compris ceux ayant exercé une activité réduite avait franchi la barre des 4 millions pour la première fois depuis fin 2005. En novembre, on a atteint 4,048 millions (+0,7% sur un mois).

Etre demandeur d'emploi ne signifie pas forcément être indemnisé.

Le nombre d'inscrits de moins de 25 ans, premiers touchés par la crise avec les intérimaires, tend à dégonfler un peu. En novembre, il a diminué (-0,9% en catégorie A à 465.200 et -0,1% en A, B, C à 641.800).

Les offres collectées par Pôle emploi, au plus bas au printemps, se redressent (+8,3% sur un mois et +4,4% sur un an).

En revanche, il y a une accélération des inscriptions des plus de 50 ans (+0,6% en catégorie A à 443.900 et +1,4% en A,B,C à 644.800).

La durée d'ancienneté moyenne d'inscription s'allonge et le nombre d'inscrits depuis plus d'un an a augmenté (+2,4% à 1,337 millions en A,B,C avec Dom).

Le nombre d'inscrits à Pôle emploi n'est pas une statistique du chômage (seul le taux trimestriel Insee fait foi), car le chiffre est sensible aux évolutions du comportement d'inscription, aux éventuelles radiations et autres décisions administratives.

Le chômage, première crainte des Français, continuera sa hausse à l'horizon de juin 2010 mais "à un rythme plus modéré" qu'en 2009, selon l'Insee.

En novembre, les fins de CDD et d'intérim ont représenté plus d'un quart des entrées à Pôle emploi, tandis que les licenciements économiques, minoritaires dans les motifs d'inscription, sont en hausse de 38,8% sur un an.

Les reprises d'emploi déclarées sont en hausse comparé à novembre 2008 (+12,9%) de même que les entrées en stage (+5,8%).

Première publication : 24/12/2009

COMMENTAIRE(S)