Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement.

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement.

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Puppa Lek Sen, héritier du reggae africain

En savoir plus

FOCUS

Proche-Orient : l’essor du tourisme politique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Tensions entre Grecs et réfugiés sur l’île de Chios

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le plan pour l'islam de France

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

États-Unis : Yellen promet une hausse progressive des taux, les marchés réagissent

En savoir plus

EUROPE

Le géant russe Gazprom remet la pression sur l'Ukraine

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/12/2009

Kiev aurait à nouveau du mal à payer le gaz que lui fournit la Russie, selon la compagnie russe Gazprom. Cette déclaration ravive le spectre d'une crise entre les deux pays, à l'origine de problèmes de ravitaillement en Europe, en janvier dernier.

REUTERS - Le monopole gazier russe Gazprom a estimé vendredi que l'Ukraine rencontrait des difficultés à régler sa facture de gaz, rapporte l'agence de presse RIA qui cite le directeur général de Gazprom, Alexeï Miller.

En janvier dernier, un différend entre les deux pays voisins avait entraîné la suspension pendant deux semaines du ravitaillement de l'Europe en gaz russe via l'Ukraine. Des
millions de foyers s'étaient ainsi retrouvés sans chauffage au plus fort de l'hiver.

"Nous jugeons la situation très alarmante en ce qui concerne les paiements des livraisons de gaz naturel russe en décembre", a déclaré Alexeï Miller selon RIA.

"A la mi-décembre, on a observé une tendance à la baisse du prélèvement de gaz qui confirme que l'Ukraine connaît de sérieuses difficultés concernant ses (futurs) paiements de gaz", a dit Miller.

Russie et Ukraine sont convenus cette semaine de repousser la date à laquelle Kiev devra régler sa facture de gaz pour décembre en raison des fêtes de fin d'année.

Le cinquième de l'approvisionnement de l'Europe en gaz provient de la Russie et transite par l'Ukraine, mais certains Etats de l'est et du sud de l'Europe dépendent presque entièrement de ces importations.

Première publication : 25/12/2009

COMMENTAIRE(S)