Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

EUROPE

Le géant russe Gazprom remet la pression sur l'Ukraine

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/12/2009

Kiev aurait à nouveau du mal à payer le gaz que lui fournit la Russie, selon la compagnie russe Gazprom. Cette déclaration ravive le spectre d'une crise entre les deux pays, à l'origine de problèmes de ravitaillement en Europe, en janvier dernier.

REUTERS - Le monopole gazier russe Gazprom a estimé vendredi que l'Ukraine rencontrait des difficultés à régler sa facture de gaz, rapporte l'agence de presse RIA qui cite le directeur général de Gazprom, Alexeï Miller.

En janvier dernier, un différend entre les deux pays voisins avait entraîné la suspension pendant deux semaines du ravitaillement de l'Europe en gaz russe via l'Ukraine. Des
millions de foyers s'étaient ainsi retrouvés sans chauffage au plus fort de l'hiver.

"Nous jugeons la situation très alarmante en ce qui concerne les paiements des livraisons de gaz naturel russe en décembre", a déclaré Alexeï Miller selon RIA.

"A la mi-décembre, on a observé une tendance à la baisse du prélèvement de gaz qui confirme que l'Ukraine connaît de sérieuses difficultés concernant ses (futurs) paiements de gaz", a dit Miller.

Russie et Ukraine sont convenus cette semaine de repousser la date à laquelle Kiev devra régler sa facture de gaz pour décembre en raison des fêtes de fin d'année.

Le cinquième de l'approvisionnement de l'Europe en gaz provient de la Russie et transite par l'Ukraine, mais certains Etats de l'est et du sud de l'Europe dépendent presque entièrement de ces importations.

Première publication : 25/12/2009

COMMENTAIRE(S)