Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Chine : la croissance ralentit à 7,4% au premier trimestre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigéria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

A supprimer

Huit militaires interpellés dans l'affaire du complot présumé contre le vice-Premier ministre

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/12/2009

Les autorités ont interpellé huit militaires soupçonnés d'ourdir un complot contre le vice-Premier ministre Bülent Arinc, alimentant les rumeurs sur une dégradation des relations entre l'armée et le gouvernement d'Erdogan.

AFP - Huit militaires turcs ont été interpellés par les autorités dans le cadre d'une investigation sur un complot présumé visant un vice-Premier ministre, a indiqué samedi l'armée sur son site internet.

Ce personnel militaire a été placé sous contrôle judicaire dans une caserne après une perquisition effectuée vendredi soir par un procureur civil dans une garnison d'Ankara qui abrite les locaux des forces spéciales de l'armée de terre, précise un communiqué en ligne.

Le texte ne précise pas s'ils seront entendus par des procureurs et déférés éventuellement devant une Cour.

Des journaux turcs ont évoqué la semaine dernière, après l'interpellation puis la libération de deux officiers, l'hypothèse qu'ils ourdissaient un complot contre le vice-Premier ministre Bülent Arinc et planifiaient une attaque contre sa personne du fait qu'ils avaient été arrêtés par la police non-loin de son domicile en centre-ville de la capitale turque.

Selon un communiqué de l'armée publié après cet incident, les deux hommes menaient une enquête sur une taupe de l'armée soupçonnée d’être l’auteur de fuites.

Certains articles ont lié les deux hommes à des suspects cités dans l’enquête sur Ergenekon, un présumé réseau ultranationaliste visant à renverser le gouvernement islamo-conservateur, une affaire actuellement devant la justice.

Cette nouvelle affaire a alimenté des rumeurs de tensions croissantes entre le Parti de la justice et du développement (AKP) du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, qui prend ses racines dans l’islamisme, et l’armée qui se veut garante de la Constitution laïque turque et qui a fait quatre coup d'Etats depuis 1960.

L’enquête sur Ergenekon a obtenu au départ le soutien de l'opinion publique mais ce soutien s’est effrité lorsqu'elle s’est élargie à des opposants au gouvernement qui n’entretenaient pas de liens avec le camp nationaliste.
 

Première publication : 26/12/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)