Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Arrestation du capitaine du ferry naufragé en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

EUROPE

Kiev dément avoir des difficultés pour payer ses livraisons de gaz russe

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/12/2009

Le Premier ministre ukrainien, Ioulia Timochenko, assure que son pays gère ses finances "d'une manière claire et sûre" après les accusations du président de Gazprom, qui affirmait vendredi que l'Ukraine avait des difficultés de paiement.

AFP - Le Premier ministre ukrainien Ioulia Timochenko a démenti samedi avoir des difficultés financières pour payer le gaz russe consommé en décembre, répondant aux affirmations du PDG du monopole russe Gazprom.

"En Ukraine, pendant la crise, nous gérons nos finances d'une manière claire et sûre", a déclaré Mme Timochenko citée par l'agence Interfax.

Le président du géant gazier russe Gazprom Alexeï Miller a annoncé vendredi que l'Ukraine avait diminué ses achats de gaz à la Russie depuis la mi-décembre en raison de "difficultés très sérieuses" pour payer ses livraisons.

"On entend de telles déclarations toutes les fins de mois cela fait déjà un an au moins", a poursuivi Mme Timochenko.

Selon Gazprom, l'Ukraine a jusqu'au 11 janvier pour régler sa facture pour le gaz consommé en décembre.

Le porte-parole du groupe Sergueï Kouprianov interrogé vendredi par l'AFP a estimé que l'Ukraine, en difficulté financière, aurait du mal à régler sa facture de gaz pour décembre, n'ayant pas obtenu du Fonds monétaire international (FMI) l'octroi d'une nouvelle tranche de crédit d'un montant de 3,8 milliards de dollars.

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a plusieurs fois prévenu que la Russie couperait ses livraisons de gaz à l'Ukraine en cas de défaut de paiement.

Les relations ukraino-russes dans le domaine gazier sont suivies de près par les Européens, qui avaient subi début janvier 2009 une interruption de deux semaines des livraisons russes au beau milieu de l'hiver, en raison d'un conflit gazier entre Kiev et Moscou.

Un quart du gaz consommé dans l'UE provient de Russie, dont 80% transitent par l'Ukraine.
 

Première publication : 26/12/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)