Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Irak : offensive irakienne et frappes américaines contre l'État islamique à Amerli

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

EUROPE

Kiev dément avoir des difficultés pour payer ses livraisons de gaz russe

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/12/2009

Le Premier ministre ukrainien, Ioulia Timochenko, assure que son pays gère ses finances "d'une manière claire et sûre" après les accusations du président de Gazprom, qui affirmait vendredi que l'Ukraine avait des difficultés de paiement.

AFP - Le Premier ministre ukrainien Ioulia Timochenko a démenti samedi avoir des difficultés financières pour payer le gaz russe consommé en décembre, répondant aux affirmations du PDG du monopole russe Gazprom.

"En Ukraine, pendant la crise, nous gérons nos finances d'une manière claire et sûre", a déclaré Mme Timochenko citée par l'agence Interfax.

Le président du géant gazier russe Gazprom Alexeï Miller a annoncé vendredi que l'Ukraine avait diminué ses achats de gaz à la Russie depuis la mi-décembre en raison de "difficultés très sérieuses" pour payer ses livraisons.

"On entend de telles déclarations toutes les fins de mois cela fait déjà un an au moins", a poursuivi Mme Timochenko.

Selon Gazprom, l'Ukraine a jusqu'au 11 janvier pour régler sa facture pour le gaz consommé en décembre.

Le porte-parole du groupe Sergueï Kouprianov interrogé vendredi par l'AFP a estimé que l'Ukraine, en difficulté financière, aurait du mal à régler sa facture de gaz pour décembre, n'ayant pas obtenu du Fonds monétaire international (FMI) l'octroi d'une nouvelle tranche de crédit d'un montant de 3,8 milliards de dollars.

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a plusieurs fois prévenu que la Russie couperait ses livraisons de gaz à l'Ukraine en cas de défaut de paiement.

Les relations ukraino-russes dans le domaine gazier sont suivies de près par les Européens, qui avaient subi début janvier 2009 une interruption de deux semaines des livraisons russes au beau milieu de l'hiver, en raison d'un conflit gazier entre Kiev et Moscou.

Un quart du gaz consommé dans l'UE provient de Russie, dont 80% transitent par l'Ukraine.
 

Première publication : 26/12/2009

COMMENTAIRE(S)