Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le copilote de la Germanwings était-il dépressif ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Offensive militaire au Yémen - Elections départementales en France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crash de l'A320 de Germanwings - Les élections au Nigeria

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Chômage, au-delà de la courbe

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : la fête nationale endeuillée par l'attentat du Bardo

En savoir plus

MODE

Alaïa, Jarrar et Kayrouz marient l'ascèse à la sensualité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Nigeria : les 2 principaux rivaux signent un accord de paix

En savoir plus

#ActuElles

Les super héroïnes débarquent dans la BD

En savoir plus

Sports

Manchester et Arsenal se replacent dans la course au titre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/12/2009

Le leader du championnat anglais, Chelsea, voit son avance fondre après les victoires de Manchester United et Arsenal ce dimanche. Les Red Devils se sont imposés 3-1 à Hull tandis que les Gunners ont battu Aston Villa 3-0.

AFP - Chelsea, leader du Championnat d'Angleterre qui n'a gagné qu'un match sur sept toutes compétitions confondues, est sous pression lundi contre Fulham puisque Manchester United est revenu à deux points et Arsenal à quatre, avec un match en moins, après leurs victoires dimanche.

Les +Red Devils+ se sont imposés 3 à 1 à Hull et les +Gunners+ ont battu Aston Villa 3 à 0 à domicile, profitant du faux pas des +Blues+ samedi à Birmingham (0-0), lors de la 19e journée.

Il y a un mois, Chelsea venait s'imposer largement à l'Emirates Stadium (3-0) pour prendre 11 points d'avance sur Arsenal et sept sur United en tête de la Premier League. Depuis, les hommes de Carlo Ancelotti n'ont récolté que six points sur 15 possibles, enchaînant les contre performances, et doivent se ressaisir contre Fulham lors de cette deuxième journée en deux jours.

Dans le même temps, les +Gunners+ ont pris 13 points sur 15 et sont totalement relancés dans la course au titre avec un match en retard à domicile contre Bolton le 6 janvier.

Dimanche, ils ont connu une après-midi tranquille en battant largement Aston Villa grâce notamment à un superbe doublé de Fabregas, entré en jeu à 0-0 mais qui s'est malheureusement de nouveau blessé en inscrivant son second but.

Si Fabregas est l'homme providentiel d'Arsenal, Wayne Rooney est celui de Manchester United. L'attaquant anglais a été éblouissant lors du succès de MU à Hull avec un but et deux passes décisives.

Les joueurs d'Alex Ferguson ont parfois été bousculés et n'ont rien montré d'exceptionnel, mais ont parfaitement rebondi après leur humiliante défaite du week-end dernier à Fulham (3-0).

Avec Drogba

Ceux de Carlo Ancelotti sont dans le doute mais pourront finalement compter pour ce derby de l'Ouest londonien sur la présence de leurs +Africains+, notamment Didier Drogba, qui ont retardé d'un jour leur départ pour préparer la Coupe d'Afrique des Nations.

Si la victoire est impérative, John Terry et ses partenaires seraient aussi bien inspirés se retrouver un peu de leur jeu collectif qui s'est désintégré depuis leur succès à Arsenal.

Manchester United et les +Gunners+ ne jouent pour leur part que mercredi, respectivement contre Wigan et à Portsmouth.

La défaite d'Aston Villa à Arsenal a également rendu encore plus ouverte la course à la 4e place, qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des champions. Les +Villans+ l'occupent mais n'ont plus que cinq longueurs d'avance sur Liverpool (7e), qu'ils reçoivent mardi.

Cette confrontation entre adversaires directs pourrait profiter à Tottenham (5e), à une longueur et qui reçoit West Ham lundi, ou à Manchester City (6e), en déplacement à Wolverhampton le même jour avec trois points de retard sur Aston Villa mais un match en moins.

Roberto Mancini tentera ainsi de poursuivre sa série victorieuse sur le banc des +Citizens+ après sa victoire face à Stoke samedi (2-0) pour ses débuts. Enfin, dans le bas du tableau, la rencontre de mardi entre Bolton (18e) et Hull (19e) vaut déjà très cher.
 

Première publication : 27/12/2009

COMMENTAIRE(S)