Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • 2e Division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

EUROPE

Craig Lynch, un fugitif accro à son Facebook

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 29/12/2009

Craig Lynch s'est évadé de la prison de Suffolk en septembre et, depuis, nargue les forces de l'ordre en mettant à jour son compte Facebook. Sa popularité a explosé depuis que la police a demandé à ses amis virtuels de l'aider à l'attraper.

Une photo de lui avec une dinde de Noël, des commentaires anodins sur le temps qu’il fait… et plus de 7 000 fans. Qu’est-ce qui fait donc la popularité de la page Facebook de Craig Lynch ?

Ce Britannique s’est enfui de la prison de Suffolk en septembre et nargue depuis la police en mettant régulièrement à jour son compte Facebook. Sa popularité s'est envolée depuis que les forces de l’ordre ont demandé, la semaine dernière, aux "amis" virtuels de ce criminel en fuite de les aider à l’attraper. Le nombre de ses fans a été multiplié par dix.

Doigt d’honneur

Son dernier message, qui remonte à dimanche 27 décembre, laisse même entendre que Facebook est entré dans la danse et a effacé son ancien profil. En effet, on ne retrouve plus sur sa page toutes les photos provocatrices qui prouvaient bel et bien qu’il était tranquillement dans la nature…

Pour Noël, Craig Lynch a posé avec une dinde pour démontrer qu'il n'avait pas encore été rattrapé par la police.

Sa nouvelle page est toujours aussi provocatrice. Il s’y exhibe en train de faire un doigt d’honneur qu’on imagine destiné à la police, y indique son emplacement supposé actuel, demande à ses fans de lui dire où trouver une bonne soirée pour s’amuser un peu.

Mais Craig Lynch n’a pas que des amis. Cet homme, qui a été condamné à sept ans de prison pour cambriolage aggravé, a irrité une partie des utilisateurs de Facebook qui ont monté un groupe baptisé "Craig Lynch is no hero". Mais pour le moment, cette contre-attaque des gentils est loin de rencontrer le succès de l’original puisque les ennemis de Craig ne compte que 375 membres, bien loin des milliers de fans du "bad boy" Craig.

Première publication : 29/12/2009

COMMENTAIRE(S)