Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Émotion en ligne après la libération de quatre otages français

En savoir plus

BILLET RETOUR

Prijedor : les survivants contre l’oubli

En savoir plus

REPORTERS

En Inde, des votes à vendre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Printemps de Bourges, Festival d'Aix en Provence... la musique en festival!

En savoir plus

FOCUS

Washington–Bucarest : un partenariat de plus en plus stratégique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : une élection taillée sur mesure pour Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Moscou accuse les autorités ukrainiennes d'enfreindre l'accord de Genève

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon la Fifa

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Sissi et Sabahi, seuls candidats à l’élection présidentielle en Égypte

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

EUROPE

Craig Lynch, un fugitif accro à son Facebook

©

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 29/12/2009

Craig Lynch s'est évadé de la prison de Suffolk en septembre et, depuis, nargue les forces de l'ordre en mettant à jour son compte Facebook. Sa popularité a explosé depuis que la police a demandé à ses amis virtuels de l'aider à l'attraper.

Une photo de lui avec une dinde de Noël, des commentaires anodins sur le temps qu’il fait… et plus de 7 000 fans. Qu’est-ce qui fait donc la popularité de la page Facebook de Craig Lynch ?

Ce Britannique s’est enfui de la prison de Suffolk en septembre et nargue depuis la police en mettant régulièrement à jour son compte Facebook. Sa popularité s'est envolée depuis que les forces de l’ordre ont demandé, la semaine dernière, aux "amis" virtuels de ce criminel en fuite de les aider à l’attraper. Le nombre de ses fans a été multiplié par dix.

Doigt d’honneur

Son dernier message, qui remonte à dimanche 27 décembre, laisse même entendre que Facebook est entré dans la danse et a effacé son ancien profil. En effet, on ne retrouve plus sur sa page toutes les photos provocatrices qui prouvaient bel et bien qu’il était tranquillement dans la nature…

Pour Noël, Craig Lynch a posé avec une dinde pour démontrer qu'il n'avait pas encore été rattrapé par la police.

Sa nouvelle page est toujours aussi provocatrice. Il s’y exhibe en train de faire un doigt d’honneur qu’on imagine destiné à la police, y indique son emplacement supposé actuel, demande à ses fans de lui dire où trouver une bonne soirée pour s’amuser un peu.

Mais Craig Lynch n’a pas que des amis. Cet homme, qui a été condamné à sept ans de prison pour cambriolage aggravé, a irrité une partie des utilisateurs de Facebook qui ont monté un groupe baptisé "Craig Lynch is no hero". Mais pour le moment, cette contre-attaque des gentils est loin de rencontrer le succès de l’original puisque les ennemis de Craig ne compte que 375 membres, bien loin des milliers de fans du "bad boy" Craig.

Première publication : 29/12/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)