Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • En direct : Cameron promet des pouvoirs élargis à l'Écosse

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • À Washington, Petro Porochenko réclame et obtient plus de soutien des États-Unis

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le ressortissant britannique Akmal Shaikh a été exécuté

Vidéo par Baptiste FALLEVOZ

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/12/2009

La Chine a exécuté le Britannique Akmal Shaikh, condamné à la peine capitale pour trafic de drogue. Premier ressortissant de l'UE exécuté dans le pays en 50 ans, l'homme souffrait de troubles mentaux, selon ses proches.

AFP - La Chine a exécuté le ressortissant britannique Akmal Shaikh, condamné à mort pour trafic de drogue, a annoncé le Premier ministre britannique Gordon Brown, une exécution qu'il a condamnée dans les "termes les plus fermes".


"Je condamne l'exécution d'Akmal Shaikh dans les termes les plus fermes, et suis scandalisé et déçu que nos demandes persistantes de clémence n'aient pas été exaucées", a déclaré M. Brown dans un communiqué.

"Je suis particulièrement préoccupé par le fait qu'aucune évaluation de la santé mentale (du condamné) n'ait été menée", a-t-il ajouté, présentant ses "condoléances" aux parents et amis d'Akmal Shaikh qui affirmaient que ce dernier souffrait de troubles mentaux.

Le gouvernement chinois n'a pour l'heure pas annoncé officiellement que l'exécution avait eu lieu.

Pékin avait en revanche fait savoir mardi matin que la Cour suprême chinoise avait approuvé la condamnation à mort du Britannique, justifiant la peine de mort par son caractère dissuasif et estimant que "les éléments fournis par la partie britannique n'ont pas suffi à prouver qu'Akmal (Shaikh) souffre de maladie mentale".

L'avis de la Cour suprême précède généralement de peu l'exécution elle-même.

Shaikh est le premier ressortissant européen exécuté en Chine depuis 50 ans, selon Reprieve, une ONG d'aide juridique dont le siège est à Londres.

Ce Londonien de 53 ans, avait été arrêté en septembre 2007, à Urumqi, capitale du Xinjiang (nord-ouest), en possession de quatre kilos d'héroïne. Sa famille assure que des criminels ont profité de sa vulnérabilité psychologique pour lui faire transporter de la drogue.

Lundi, la Grande-Bretagne avait demandé à la Chine d'empêcher l'exécution du Britannique. Deux de ses cousins l'avaient rencontré lundi dans sa prison et avaient déposé un ultime recours en grâce.

 

Première publication : 29/12/2009

  • CHINE

    La famille du Britannique condamné à mort se mobilise pour empêcher son exécution

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)