Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Attentat de Londres : "We are not afraid"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le Premier ministre promet des mesures pour répondre aux enseignants grévistes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Rodin en majesté au Grand Palais

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Keep calm et carry on"

En savoir plus

FOCUS

L'Inde, paradis des startups

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Londres frappée au coeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Marine Le Pen au Tchad

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Londres : la piste du "terrorisme islamiste" privilégiée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Sage-femme" : Catherine Deneuve et Catherine Frot se découvrent

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 30/12/2009

Le poids des universités dans la contestation du régime

Les journalistes occidentaux qui ont le droit d’entrer en Iran sont de plus en plus rares depuis l’élection contestée de Mahmoud Ahmadinejad il y a 6 mois. L’un de nos journalistes, Alain Chabod, a cependant pu se rendre à Téhéran et s’intéresser au noyau de la contestation politique : les Universités.

L'Université de Téhéran est l'un des espaces publics où se côtoient et parfois s'affrontent partisans et opposants du pouvoir. Située au centre de la capitale iranienne, c'est la plus ancienne et la plus réputée des universités publiques du pays.  C'est ici qu’a lieu chaque semaine la Grande Prière du Vendredi, une cérémonie phare de la théocratie iranienne qui rassemble des milliers de fidèles. En semaine, c'est un lieu d'enseignement mais aussi une agora où l'on débat de politique, plus ou moins discrètement. FRANCE 24 a pu se rendre à l'Université de Téhéran, quatre jours avant les débordements du dimanche 27 décembre.

 
Les autorités nous avaient accordé une autorisation valable pour une heure de reportage, le temps pour nos journalistes d'interviewer les étudiants. Beaucoup hésitent à se livrer face aux caméras occidentales rarissimes dans le pays depuis les élections de juin dernier. Les opinions sur la situation actuelle dans le pays sont partagées. "La liberté d’expression est totale ici", nous assure une étudiante en foulard, le regard fuyant.
 
Un peu plus loin, en plein cœur du campus, s’élève la mélopée d’une prière de deuil. Il s’agit d’un rassemblement interdit en mémoire de l’Ayatollah Montazeri l’une des figures de l’opposition qui est décédé le dimanche précédent. Une vingtaine d’étudiants brandissent pacifiquement des portraits du leader religieux disparu. Fondus dans le paysage, des bassidjis - les miliciens du régime - sont aux aguets. Un garde de l’université nous demande d’arrêter de filmer. Nous nous exécutons.
 
Dans une allée du campus, un groupe d’étudiantes au look occidental discutent. Elles acceptent de témoigner, mais pas à visage découvert. L’une d’elles tient à ce que nous filmions ses baskets aux lacets verts, la couleur de ralliement de l’opposition.  "Les opposants ne peuvent pas s’exprimer et il n’existe aucune organisation d’opposition estudiantine !", déplore-t-elle.
 
"Ici, à l’université, les opposants sont peu nombreux et isolés, renchérit l'une de ses amies, étudiante en arts. Ils sont très vite identifiés par le comité de vigilance islamique et ils finissent pas être expulsés".
 
Parmi ces étudiantes au franc parler, l’une souhaite quitter l’Iran pour aller étudier aux Etats-Unis. Une autre nous avoue avoir passé une semaine en prison après les élections pour avoir participé aux manifestations, elle est toujours en attente de jugement.
 

Par Alain CHABOD

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/03/2017 Inde

L'Inde, paradis des startups

En Inde, où le potentiel de croissance économique semble exponentiel, le nombre de startups ne cesse de grandir. Mais pour les investisseurs étrangers, lancer son affaire dans ce...

En savoir plus

22/03/2017 Asie - pacifique

Pénurie d'eau au Pakistan : entre gaspillage et mauvaise gestion, le pays contraint à agir

En ce 22 mars, Journée mondiale de l'eau, nous vous emmenons au Pakistan. Quatrième plus grand consommateur d'eau au monde, le Pakistan est aussi le pays qui en manque le plus....

En savoir plus

21/03/2017 France

Trisomie 21 : l'insertion par le travail pour combattre les préjugés

À l'occasion de la journée mondiale de la trisomie 21, maladie génétique qui touche environ 60 000 personnes en France, nous vous proposons d'aller à la rencontre de Vincent et...

En savoir plus

20/03/2017 Irak

Irak : à Mossoul, les chefs de famille ne se cachent plus pour pleurer

Cela fait près de 6 mois que la bataille de Mossoul a commencé. Après avoir repris la partie Est de la cité, l'armée irakienne affronte les jihadistes de l'EI dans la partie...

En savoir plus

17/03/2017 EUROPE

Le Brexit ravive les désirs d'indépendance en Écosse

Les Écossais pourraient organiser un nouveau référendum sur l'indépendance. La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon exige que le vote soit organisé à l'automne 2018 ou au...

En savoir plus