Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Le budget de l'armée a connu une érosion constante"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les expositions incontournables de l'été 2017

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le premier grand test pour Macron vient de sa propre armée"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Emmanuel Macron, "l'adjudant de la République"

En savoir plus

FOCUS

Afrique du Sud : les abandons de bébés en hausse, les adoptions en baisse

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face à Macron, le général de Villiers rend les armes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Remaniement ministériel en Côte d'Ivoire

En savoir plus

LE DÉBAT

Armée française : le premier accroc d'Emmanuel Macron ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Armée française : le premier accroc d'Emmanuel Macron ? (partie 1)

En savoir plus

Economie

La lente reprise de la croissance française se confirme

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/12/2009

Le PIB français a progressé de 0,3 % au troisième trimestre, selon les données de l'Insee qui confirment les prévisions établies en novembre par la ministre de l'Économie Christine Lagarde.

AFP - Le produit intérieur brut (PIB) de la France a progressé de 0,3% au 3e trimestre 2009 par rapport au trimestre précédent, a annoncé mardi l'Insee, confirmant sa première estimation publiée en novembre.

Le gouvernement table toutefois sur un recul de 2,25% sur l'ensemble de l'année, en raison de la profonde récession traversée fin 2008 et début 2009.

L'économie française a renoué avec la croissance au 2e trimestre avec, déjà, une progression du PIB de 0,3%, après un an de récession.

La ministre de l'Economie Christine Lagarde avait affirmé mi-novembre espérer terminer l'année "sur les chapeaux de roues", misant sur une croissance légèrement supérieure à 0,3% pour le 4e trimestre.

Selon les dernières prévisions de l'Institut national de la statistique (Insee) publiées le 17 décembre, cette reprise va se confirmer début 2010 mais sera "laborieuse et fragile", de l'ordre de +0,3% à +0,4% par trimestre jusqu'en milieu d'année, tandis que le chômage continuera à augmenter.

Le gouvernement a prévenu que la situation sur ce front continuerait à se dégrader pendant plusieurs mois et qu'il faudrait retrouver une croissance comprise "entre 2% et 2,5%" pour "reconstruire de l'emploi".

Par ailleurs, l'Insee a annoncé mardi que le revenu disponible brut des ménages avait à nouveau progressé au 3e trimestre, de 0,8%, après son rebond de 1,1% au trimestre précédent. En raison d'une inflation très modérée --le prix des dépenses de consommation des ménages n'augmente que de 0,2%--, le pouvoir d'achat du revenu disponible brut est aussi en hausse, de 0,6% (après +1,1% au 2e trimestre).

Selon l'Insee, la masse salariale renoue avec la croissance (+0,2%) après avoir stagné au 2e trimestre et les prestations sociales progressent également (+0,4%), mais à une allure bien moins vive qu'au trimestre précédent (+3%), "marqué par le versement de primes dans le cadre du plan de relance".

Première publication : 29/12/2009

COMMENTAIRE(S)