Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Moyen-orient

Reportage au cœur de l'université de Téhéran

Vidéo par Alain CHABOD

Texte par Alain CHABOD

Dernière modification : 29/12/2009

Quatre jours seulement avant la reprise des manifestations de l'opposition en Iran, notre envoyé spécial dans le pays, Alain Chabod, a été autorisé à filmer à l'université de Téhéran. Reportage exclusif.

Mercredi 23 décembre, sur le campus de l’université de Téhéran, la plus ancienne et la plus réputée d'Iran. Les autorités nous ont accordé une autorisation valable une heure pour effectuer notre reportage. Ici, les caméras occidentales se font rares depuis les élections de juin dernier, qui avaient été suivies de manifestations violemment réprimées.

Quant aux étudiants, peu nombreux sont ceux qui acceptent de s'exprimer. Surtout pour parler politique... "Je n’ai pas d’avis sur la question mais la liberté d’expression est totale ici", lâche une jeune femme, le regard fuyant.

Un peu plus loin s’élève une mélopée en hommage au grand ayatollah Hossein Ali Montazeri, l'une des principales figures de l’opposition au régime, décédé le 20 décembre. Bien que tout rassemblement en l'honneur du dignitaire religieux ait été interdit, une vingtaine d’étudiants brandissent pacifiquement des portraits du défunt. Discrètement, nous nous approchons, la caméra au poing. Fondus dans le paysage, des bassidjis - les miliciens du régime - sont aux aguets. Un garde de l’université nous demande d’arrêter de filmer. Nous nous exécutons.

Un lacet vert en signe de contestation

Dans une allée du campus, un groupe d’étudiantes au look occidental discute. Elles acceptent de témoigner sous couvert d’anonymat. L’une d’entre elles tient à ce que nous filmions ses baskets sur l'une desquelles elle arbore un lacet vert, couleur de l’opposition.

"Les opposants ne peuvent pas s’exprimer et il n’existe aucune organisation d’opposition estudiantine", déplore-t-elle.

"Ici, à l’université, les opposants sont peu nombreux et isolés, renchérit l'une de ses amies. Ils sont très vite identifiés par le comité de vigilance islamique et ils finissent pas être expulsés."

La première nous confie qu’elle souhaite quitter l’Iran pour aller étudier aux États-Unis. La seconde avoue avoir passé une semaine en prison après la présidentielle pour avoir participé aux manifestations. Elle est toujours en attente de jugement...

Première publication : 29/12/2009

COMMENTAIRE(S)