Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Collectif"

En savoir plus

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • EN IMAGES : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

Economie

Une romancière chinoise porte plainte contre Google

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/12/2009

L'écrivain à succès Mian Mian accuse Google d'avoir numérisé illégalement son troisième roman intitulé "Acid Lovers". L'auteur réclame 6 100 euros de dommages et intérêts au célèbre moteur de recherche américain.

AFP - Un tribunal de Pékin a commencé mardi à examiner une plainte de la sulfureuse auteure de Shanghai, Mian Mian, contre Google pour violation de droits d'auteur, la première en Chine visant le géant américain pour sa bibliothèque en ligne, a annoncé son avocat.

Mian Mian, connue pour ses romans qui mettent en scène une jeunesse qui s'adonne frénétiquement au sexe, à l'alcool et la drogue, a intenté une action pour violation des droits d'auteur contre le moteur de recherches américain pour sa bibliothèque en ligne.

"L'audience a duré deux heures", a indiqué à l'AFP l'avocat, Me Sun Jingwei, qui a simplement ajouté que la procédure ne rentrerait pas vraiment dans le vif du sujet avant mars prochain.

Le porte-parole de Google en Chine n'était pas joignable.

Mian Mian, 39 ans, qui a connu la célébrité avec "Les Bonbons chinois" en 2000, réclame 61.000 yuan (environ 6.100 euros) de dommages et intérêts. Elle accuse Google d'avoir numérisé illégalement son troisième roman "Acid Lovers", a expliqué Me Sun.

Les livres de Mian ont été traduits dans de nombreuses langues mais restent interdits en Chine, où ils circulent sous le manteau.

En novembre, Pékin avait accusé Google d'avoir violé les droits d'auteurs des livres chinois numérisés et appelé les auteurs à "défendre leurs droits".

Deux organisations d'écrivains chinois ont accusé Google de numériser leurs oeuvres sans autorisation et réclamé des dommages et intérêts "le plus vite possible".

Au moins 80.000 livres d'auteurs chinois, selon la presse, se trouvent dans Google Books, une bibliothèque en ligne pour laquelle le groupe souhaite numériser des millions de livres.

Le projet a également soulevé de fortes oppositions dans le reste du monde, notamment aux Etats-Unis, en France et en Allemagne.

Aux Etats-Unis, Google, la Guilde des auteurs et l'Association des éditeurs américains étaient parvenus à un accord en octobre 2008 à la suite de l'action intentée en 2005 par les auteurs et éditeurs contre la firme californienne.

L'accord, qui doit être révisé, prévoit notamment que Google verse 125 millions de dollars pour rémunérer les auteurs dont les oeuvres auraient été numérisées sans autorisation.

En France, la justice a interdit ce mois-ci à Google de poursuivre la numérisation d'ouvrages sans l'autorisation des éditeurs.

 

Première publication : 29/12/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)