Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

ONU : comment l'organisation est-elle financée ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Baptêmes du feu à l'ONU"

En savoir plus

FRANCE

À quoi les Français doivent-ils s'attendre en 2010 ?

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/12/2009

Au 1er janvier 2010, certaines taxes vont augmenter, des nouvelles mesures fiscales vont entrer en vigueur et des aides vont être réévaluées. Revue de détails des bonnes et mauvaises surprises qui attendent les foyers français.

 

2009 (en euros)

2010 (en euros)

Tendance

tarifs Taxi

Course : 20 / minimum : 6 Course : 20,24 / minimum : 6,10 hausse (+ 1,2%)

Tarifs TGV

Paris–Marseille : 103 Paris–Marseille : 104,95 hausse (+1,9%)

Prime à la casse

1 000 700 baisse (-30%)

RSA
(par mois pour
une personne seule)

454,63 460,09 hausse (+1,2%)

SMIC
(par mois)

1 337,70 1 343,77 hausse (+0,45%)

Frais hospitalier
(par jour)

16/jour 18/jour hausse (+12,5%)

Pour le taxi, il s'agit d'un course moyenne à Paris, et le tarif TGV équivaut à un aller Paris-Marseille au tarif plein.

Et encore plus…


-Taxe professionnelle (TP). Ce prélèvement fiscal qui doit être payé par les entreprises aux collectivités locales disparaît à partir du 1er janvier 2010. En 2009, la TP a représenté à peu près 50 % des rentrées fiscales pour les collectivités territoriales. Grâce à cette suppression, les entreprises devraient économiser entre 6 et 12 milliards d’euros.


-Prime à la casse. Cette aide de l’État, qui a aidé à maintenir à flot l’industrie automobile en France, passera de 1 000 à 700 euros au 1er janvier. Elle sera une nouvelle fois revue à la baisse en juillet pour passer à 500 euros.


-Assurances auto et maladie. En 2009, l’assurance auto n’a quasiment pas augmenté et l’assurance maladie n’a progressé que de 3 % en moyenne. Au 1er janvier, ces deux charges pour les foyers vont grimper de 5 % en moyenne.


-Bonus écologique. Les ventes de voitures peu polluantes devraient stagner puisque le seuil et le montant du bonus écologique baissent. Le versement de cette "récompense" verte se fera à partir de 125g de CO2/km et non plus 130g.


-Taxe carbone. Retoquée par le Conseil constitutionnel le 29 décembre, la taxe carbone ne rentrera pas en vigueur au 1er janvier. Mais cette mesure phare du gouvernement devrait faire l’objet d’un nouveau texte de loi qui sera discuté en conseil des ministres, le 20 janvier.

Première publication : 30/12/2009

  • FRANCE

    Malgré la censure des Sages, Sarkozy se dit "déterminé" à imposer la taxe carbone

    En savoir plus

  • FISCALITÉ

    Taxe professionnelle : une réforme et de multiples interrogations

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)