Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • L’étrange saison des Ukrainiens du Shakhtar Donetsk

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

Economie

Nokia poursuit sa guerre contre Apple

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/12/2009

Le premier fabricant mondial de téléphones mobiles réclame à la Commission américaine du commerce internationale (ITC) l'ouverture d'une enquête contre Apple pour le "vol" de sept brevets portant sur des "innovations originales".

AFP - Le numéro un des téléphones mobiles, Nokia, a annoncé mardi avoir demandé l'ouverture d'une enquête par la Commission américaine du Commerce international (ITC) pour violation de brevets par son concurrent américain Apple, avec qui il a déjà engagé une bataille juridique.

Le géant finlandais "accuse Apple de violer les brevets de Nokia dans la quasi-totalité de ses téléphones mobiles, baladeurs et ordinateurs", écrit-il dans un communiqué.

Sept brevets de Nokia sont concernés: selon le Finlandais, "ces innovations pionnières sont désormais utilisées par Apple pour créer des utilisations-clés dans ses produits", concernant notamment l'interface, la prise de vue et les antennes.

"Nokia a été le pionnier de nombreuses technologies essentielles dans les petits appareils électroniques", avance Paul Melin, directeur général de la division brevets de Nokia, cité dans le communiqué. "Cette action vise à protéger les résultats de ces avancées".

Apple avait annoncé le 11 décembre qu'il poursuivait à son tour Nokia, qui avait porté plainte aux Etats-Unis en octobre contre lui devant un tribunal américain du Delaware (est) pour violation de brevets sur l'iPhone, marquant une contre-attaque contre le leader historique du secteur.

"Tandis que notre plainte dans le Delaware concerne la tentative d'Apple de profiter d'investissements de Nokia dans son dos concernant des technologies sans fil, l'affaire portée devant l'ITC aujourd'hui concerne la pratique d'Apple consistant à baser son activité grâce à des innovations dont Nokia est propriétaire", selon M. Melin.

Le succès du smartphone d'Apple, l'iPhone, sur un créneau très lucratif, est une des raisons des difficultés actuelles de Nokia, dont la part de marché s'est affaissée et qui est passé dans le rouge au troisième trimestre pour la première fois de la décennie.

Première publication : 30/12/2009

  • TECHNOLOGIES

    Quand les géants du high-tech se livrent d'âpres batailles judiciaires

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)