Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

Moyen-orient

Une centaine de militants pacifistes manifestent à Gaza

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/12/2009

Seulement 84 militants pacifistes, sur les 1 400 bloqués au Caire, sont arrivés mercredi soir à Gaza pour entamer une marche de solidarité, un an après le début de l'offensive israélienne menée contre l'enclave palestinienne.

AFP - Des centaines de militants pacifistes venus de l'étranger manifestaient jeudi des deux côtés de la frontière entre Israël et la bande de Gaza pour protester contre le blocus imposé par les autorités israéliennes au territoire palestinien.

"Il s'agit d'une (démarche) pacifiste et non violente dont l'objectif est d'exprimer la solidarité de la communauté internationale avec le peuple (palestinien) qui souffre à Gaza", a déclaré à l'AFP Amjad al-Shawa, un des organisateurs de la manifestation, basé à Gaza.

Un groupe de 84 militants anti-blocus d'ONG internationales est arrivé mercredi soir à Gaza via l'Egypte pour une marche de solidarité marquant le premier anniversaire de l'offensive israélienne contre l'enclave palestinienne.

Initialement, 1.400 militants d'ONG internationales venus de 43 pays devaient participer à la marche, mais l'Egypte n'a autorisé qu'une centaine d'entre eux à se rendre à Gaza.

Ces militants doivent se rendre au terminal d'Erez, le principal passage entre Israël et la bande de Gaza, réservé aux malades, journalistes, diplomates et membres d'organisations humanitaires.

Du côté israélien de ce terminal est rassemblé un autre groupe de militants, venus du quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est (annexée), où ils s'opposent à des colons juifs.

M. Shawa a précisé que les deux marches entendaient symboliser ainsi la communauté de destin entre la bande de Gaza et la Cisjordanie occupée.

Il y a un an, Israël avait déclenché une meurtrière offensive militaire de 22 jours contre la bande de Gaza, qui a fait plus de 1.400 morts côté palestinien et 13 côté israélien, afin de faire cesser les tirs de roquettes contre son territoire.

La bande de Gaza est soumise à un strict blocus par Israël depuis la prise de pouvoir du Hamas dans ce territoire en juin 2007 lors d'un coup de force contre l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas.

Première publication : 31/12/2009

COMMENTAIRE(S)