Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Burundi, le leader de l'opposition, qui avait appelé au boycott, élu vice-président de l'assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Calais: la porte mortelle vers "l'Eldorado"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Faut-il copier la Silicon Valley ?

En savoir plus

FOCUS

Au Bangladesh, les assassinats de libres-penseurs se multiplient

En savoir plus

L'ENTRETIEN

François Morin : "28 banques ont la capacité de déstabiliser le système monétaire et financier mondial"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gaza, Baalbeck, Tombouctou... La résistance par l’art

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : nouvelle controverse sur le port d'armes, après plusieurs tueries

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#CecilTheLion : le chasseur devient la proie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

EDF va prendre le contrôle des réacteurs nucléaires d’Areva

En savoir plus

Afrique

Les Shebab veulent envoyer des "combattants" au Yémen

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/01/2010

Les Shebab, les insurgés islamistes qui contrôlent une grande partie de la Somalie, souhaitent envoyer des "combattants" au Yémen voisin pour venir en aide aux membres d'Al-Qaïda traqués par le gouvernement de Sanaa.

AFP - Des insurgés islamistes somaliens, les shebab, ont annoncé vendredi qu'ils enverraient des "combattants" au Yémen où les forces gouvernementales traquent des suspects d'Al-Qaïda pour aider à combattre les "ennemis d'Allah".

"Nous avons dit à nos frères musulmans au Yémen que nous allons traverser la mer (...) et venir jusqu'à eux pour les aider à combattre les ennemis d'Allah", a déclaré Cheikh Mukhtar Robow Abu Mansour, un haut responsable des shebab.

"Aujourd'hui, vous voyez ce qui se passe au Yémen, les ennemis d'Allah détruisent nos frères musulmans", a-t-il déclaré dans le nord de Mogadiscio où il a présenté des centaines de jeunes combattants shebab.

"J'appelle les jeunes hommes dans les pays arabes à se joindre au combat" au Yémen, a-t-il ajouté.

Les autorités yéménites affirment que leurs forces ont tué plus de 60 militants islamistes soupçonnés d'appartenance à Al-Qaïda dans des raids menés les 17 et 24 décembre dans le centre du pays et la région de Sanaa.

Ces affrontements surviennent alors que le Yémen a demandé l'aide de l'Occident pour lutter contre la présence de "centaines" de militants d'Al-Qaïda dans le pays, patrie du chef du réseau Oussama Ben Laden.

En lutte contre le très affaibli gouvernement de transition somalien, les shebab ("les jeunes" en arabe), qui se réclament ouvertement d'Al-Qaïda, contrôlent une large partie de la capitale Mogadiscio, ainsi que le centre et le sud de la Somalie

Première publication : 01/01/2010

COMMENTAIRE(S)