Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le copilote de la Germanwings était-il dépressif ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Offensive militaire au Yémen - Elections départementales en France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crash de l'A320 de Germanwings - Les élections au Nigeria

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Chômage, au-delà de la courbe

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : la fête nationale endeuillée par l'attentat du Bardo

En savoir plus

MODE

Alaïa, Jarrar et Kayrouz marient l'ascèse à la sensualité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Nigeria : les 2 principaux rivaux signent un accord de paix

En savoir plus

#ActuElles

Les super héroïnes débarquent dans la BD

En savoir plus

FRANCE

Une nuit de la Saint-Sylvestre plutôt calme en France

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/01/2010

Selon le ministère de l'Intérieur, 405 personnes ont été interpellées et 398 placées en garde à vue. Près de 45 000 policiers et gendarmes avaient été mobilisés pour éviter les débordements.

AFP - La nuit de la Saint Sylvestre "s'est bien déroulée sur l'ensemble du territoire national et aucun incident important n'a été constaté", a indiqué vendredi le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, dans un communiqué, faisant état de 405 interpellations.

La nuit de la Saint Sylvestre s'est bien déroulée sur l'ensemble du territoire national et aucun incident important n'a été constaté précise le communiqué.

Paris a connu une affluence moindre que l'an passé, "puisque environ 270.000 personnes ont participé aux festivités contre 550.000 en 2009".

Lors de la nuit de jeudi à vendredi, "11 blessés sont à déplorer parmi les forces de l'ordre", selon l'Intérieur mais "aucun dégât n'a été constaté aux biens immobiliers publics et privés".

S'agissant des véhicules brûlés, le recensement est en cours et les résultats complets seront communiqués en fin d'après-midi, précise le ministère.

Lors du passage à 2010, "405 personnes ont été interpellées et 398 sont placées en garde à vue, dont de nombreux incendiaires de véhicules", selon les chiffres communiqués par l'Intérieur, qui précise que l'an dernier, 288 personnes avaient été interpellées et 219 placées en garde à vue.

Pour le ministère de l'Intérieur, "ces résultats sont la conséquence de l'engagement important et de la réactivité des 45.000 policiers et gendarmes, qui a permis d'assurer une présence dissuasive qui a contribué au maintien de l'ordre public et au caractère festif de cette nuit du 1er janvier".

Première publication : 01/01/2010

  • NOUVEL AN 2010

    Tour d'horizon des célébrations dans le monde

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)