Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls en quête de confiance face aux députés

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak?

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : un Monaco diminué retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama veut envoyer 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

EUROPE

Agression contre un caricaturiste de Mahomet

Vidéo par Sonia DRIDI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/01/2010

La police danoise a ouvert le feu, blessé, et arrêté un Somalien qui tentait de s'introduire vendredi soir au domicile du dessinateur Kurt Westergaard, auteur d'une des caricatures controversées du prophète Mahomet.

AFP - Un Somalien de 28 ans armé d'une hache a été appréhendé vendredi soir par la police danoise peu après être entré dans la maison de Kurt Westergaard, l'auteur d'une des caricatures polémiques de Mahomet, qu'il avait l'intention de tuer, a-t-on appris de sources policières.

L'homme, qui vit au Danemark mais dont l'identité n'a pas été révélée, avait des visées terroristes et est proche du mouvement islamiste radical somalien des shebab ainsi que de responsables d'Al-Qaïda en Afrique de l'Est, selon les services de renseignements de la police danoise (PET).

Peu après 22H00 (21H00 GMT), les policiers danois appelés au secours par le dessinateur ont tiré en direction de l'agresseur, qui les menaçait de sa hache et d'un couteau, le touchant deux fois, a expliqué à l'AFP Bent Preben Nielsen, inspecteur en chef de la police du Jutland-Est.

"Lorsqu'il s'est approché à moins de 2 mètres avec sa hache et son couteau, la patrouille a tiré et l'a touché à la cuisse gauche et à la main droite", a-t-il dit.

Kurt Westergaard, plusieurs fois menacé de mort depuis la publication il y a quatre ans par un journal danois de son dessin représentant Mahomet vêtu d'un turban en forme de bombe, était présent à son domicile d'Aarhus (ouest) avec sa petite-fille de 5 ans, lorsque l'individu est entré, selon la police.

"Je me suis réfugié dans notre salle sécurisée, d'où j'ai alerté la police, pendant qu'il essayait avec force d'enfoncer la porte. Mais il n'y est pas parvenu", a expliqué Kurt Westergaard, très marqué, à l'agence danoise Ritzau.

"Il a employé des insultes, je ne me souviens plus lesquelles, mais c'était des mots grossiers. Il parlait un danois approximatif, et à la fin, il a promis qu'il reviendrait", a raconté le dessinateur, placé sous protection policière depuis 2006 et la tempête provoquée dans le monde musulman par les caricatures danoises du Jyllands-Posten.

L'agresseur, qui a été conduit à l'hôpital d'Aarhus pour y être opéré et dont les jours ne sont pas en danger, est poursuivi par les autorités pour "tentative de meurtre sur Kurt Westergaard et un policier, a indiqué Mikael Larsen, commissaire de la police du Jutland-Est, dans un communiqué.

Pour le service de renseignement intérieur de la police danoise PET, "la tentative de meurtre du dessinateur Kurt Westergaard est liée au terrorisme". "La personne arrêtée a, selon les informations du PET, des liens étroits avec l'organisation terroriste somalienne al-Shebab de même qu'avec des chefs d'Al-Qaïda en Afrique de l'Est", révèle le communiqué du renseignement intérieur danois.

Il est également soupçonné d'avoir été impliqué dans des activités terroristes lorsqu'il se trouvait en Afrique de l'Est et d'avoir été membre d'un réseau terroriste implanté au Danemark qui a longtemps fait l'objet de la surveillance du PET.

Deux hommes avaient déjà été arrêtés en 2006 pour avoir planifié le meurtre de Kurt Westergaard, qui fait également l'objet depuis quatre ans de très fréquentes menaces nécessitant une protection policière rapprochée.

Les douze caricatures controversées du prophète Mahomet avaient été publiées pour la première fois en septembre 2005 dans le quotidien danois Jyllands-Posten.

Jugées offensantes par de nombreux musulmans, elles avaient déclenché une vague de violentes manifestations, principalement dans le monde islamique en janvier et février 2006, dirigées contre le Danemark.

Première publication : 02/01/2010

COMMENTAIRE(S)