Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EUROPE

Agression contre un caricaturiste de Mahomet

Vidéo par Sonia DRIDI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/01/2010

La police danoise a ouvert le feu, blessé, et arrêté un Somalien qui tentait de s'introduire vendredi soir au domicile du dessinateur Kurt Westergaard, auteur d'une des caricatures controversées du prophète Mahomet.

AFP - Un Somalien de 28 ans armé d'une hache a été appréhendé vendredi soir par la police danoise peu après être entré dans la maison de Kurt Westergaard, l'auteur d'une des caricatures polémiques de Mahomet, qu'il avait l'intention de tuer, a-t-on appris de sources policières.

L'homme, qui vit au Danemark mais dont l'identité n'a pas été révélée, avait des visées terroristes et est proche du mouvement islamiste radical somalien des shebab ainsi que de responsables d'Al-Qaïda en Afrique de l'Est, selon les services de renseignements de la police danoise (PET).

Peu après 22H00 (21H00 GMT), les policiers danois appelés au secours par le dessinateur ont tiré en direction de l'agresseur, qui les menaçait de sa hache et d'un couteau, le touchant deux fois, a expliqué à l'AFP Bent Preben Nielsen, inspecteur en chef de la police du Jutland-Est.

"Lorsqu'il s'est approché à moins de 2 mètres avec sa hache et son couteau, la patrouille a tiré et l'a touché à la cuisse gauche et à la main droite", a-t-il dit.

Kurt Westergaard, plusieurs fois menacé de mort depuis la publication il y a quatre ans par un journal danois de son dessin représentant Mahomet vêtu d'un turban en forme de bombe, était présent à son domicile d'Aarhus (ouest) avec sa petite-fille de 5 ans, lorsque l'individu est entré, selon la police.

"Je me suis réfugié dans notre salle sécurisée, d'où j'ai alerté la police, pendant qu'il essayait avec force d'enfoncer la porte. Mais il n'y est pas parvenu", a expliqué Kurt Westergaard, très marqué, à l'agence danoise Ritzau.

"Il a employé des insultes, je ne me souviens plus lesquelles, mais c'était des mots grossiers. Il parlait un danois approximatif, et à la fin, il a promis qu'il reviendrait", a raconté le dessinateur, placé sous protection policière depuis 2006 et la tempête provoquée dans le monde musulman par les caricatures danoises du Jyllands-Posten.

L'agresseur, qui a été conduit à l'hôpital d'Aarhus pour y être opéré et dont les jours ne sont pas en danger, est poursuivi par les autorités pour "tentative de meurtre sur Kurt Westergaard et un policier, a indiqué Mikael Larsen, commissaire de la police du Jutland-Est, dans un communiqué.

Pour le service de renseignement intérieur de la police danoise PET, "la tentative de meurtre du dessinateur Kurt Westergaard est liée au terrorisme". "La personne arrêtée a, selon les informations du PET, des liens étroits avec l'organisation terroriste somalienne al-Shebab de même qu'avec des chefs d'Al-Qaïda en Afrique de l'Est", révèle le communiqué du renseignement intérieur danois.

Il est également soupçonné d'avoir été impliqué dans des activités terroristes lorsqu'il se trouvait en Afrique de l'Est et d'avoir été membre d'un réseau terroriste implanté au Danemark qui a longtemps fait l'objet de la surveillance du PET.

Deux hommes avaient déjà été arrêtés en 2006 pour avoir planifié le meurtre de Kurt Westergaard, qui fait également l'objet depuis quatre ans de très fréquentes menaces nécessitant une protection policière rapprochée.

Les douze caricatures controversées du prophète Mahomet avaient été publiées pour la première fois en septembre 2005 dans le quotidien danois Jyllands-Posten.

Jugées offensantes par de nombreux musulmans, elles avaient déclenché une vague de violentes manifestations, principalement dans le monde islamique en janvier et février 2006, dirigées contre le Danemark.

Première publication : 02/01/2010

COMMENTAIRE(S)