Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fin de règne au Burkina Faso

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Coup d'état au Burkina Faso

En savoir plus

DÉBAT

Violences au Burkina Faso : vers un nouveau coup d'état ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise au Burkina Faso : l’état de siège déclaré (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Tibéhirine : "Nous voudrions expertiser" les prélèvements, dit Trévidic

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Inès Boujbel, PDG de Deyma

En savoir plus

POLITIQUE

Drame de Sivens : Placé dénonce "l’absence absolue d’empathie" du gouvernement

En savoir plus

POLITIQUE

Bruno Le Roux : il est "indigne" de servir du drame de Sivens

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

EUROPE

L'agresseur du caricaturiste inculpé de double tentative de meurtre

Vidéo par David THOMSON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/01/2010

Le Somalien appréhendé vendredi soir après être entré dans la maison de Kurt Westergaard, l'auteur d'une des caricatures polémiques de Mahomet, a été inculpé samedi par la justice de tentatives de meurtres sur le dessinateur et un policier.

AFP - Le Somalien de 28 ans qui a tenté de tuer Kurt Westergaard, l'auteur d'une des caricatures controversées de Mahomet, a été inculpé samedi par la justice danoise de tentatives de meurtre sur le dessinateur et un policier, a-t-on appris de source judiciaire.

"Il a été inculpé d'une double tentative de meurtre", a déclaré un porte-parole du tribunal d'Aarhus (ouest du Danemark) à l'AFP.

L'homme, dont l'identité n'a pas été révélée, a nié les faits, juste avant que le magistrat ne décide de fermer les portes de la salle du tribunal aux médias à la demande du ministère public. Il a été placé en détention provisoire pour une durée d'au moins 4 semaines, dont les 14 premiers jours à l'isolement.

L'agresseur, qui a été blessé par deux balles de la police danoise vendredi soir peu après être entré dans la maison de Kurt Westergaard armé d'une hache et d'un couteau, est arrivé sur un brancard à la mi-journée au tribunal d'Aarhus pour être formellement inculpé par un juge.

Il était dissimulé sous des couvertures blanches de l'hôpital où il a été opéré pour ses blessures dans la nuit, le bras bandé, une jambe dans une attelle et le visage recouvert d'une serviette de toilette pour ne pas être reconnu, selon les médias danois.

Mais selon des descriptions rapportées par la presse, il est barbu et a le crâne rasé.

Le Somalien, qui selon les services de renseignement de la police danoise PET, est proche des islamistes somaliens d'Al-Shebab et de responsables d'Al-Qaida en Afrique de l'est, a refusé de s'exprimer devant le juge.

Habitant l'île de Seeland (où se trouve Copenhague), il est accusé de s'être introduit dans la maison du caricaturiste, à Viby (sud d'Aarhus) avec une hache et un couteau et d'avoir voulu attenter à sa vie.

Le dessinateur, auteur du dessin le plus controversé, représentant Mahomet avec un turban en forme de bombe à la mèche allumée, s'est réfugié dans sa salle de bain qu'il avait fait aménager en chambre forte et a donné l'alerte.

Le Somalien a été inculpé également de tentative de meurtre contre un policier venu l'arrêter, pour avoir jeté sa hache sur lui, ratant de peu sa cible et l'avoir attaqué avec un couteau avant d'être blessé par balles à la jambe et au bras.

Première publication : 02/01/2010

COMMENTAIRE(S)