Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Amériques

Washington autorise l'entrée d'immigrés séropositifs sur son territoire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/01/2010

Washington a officiellement levé les mesures restreignant l'entrée depuis 1987 aux États-Unis des personnes porteuses du VIH. Cette décision très attendue des associations de défense des droits de l'Homme a été saluée par l'ONU.

AFP - Des associations de défense des droits de l'homme ainsi que le programme commun des Nations unies sur le sida (Onusida) ont salué lundi la levée officielle des restrictions à l'entrée aux Etats-Unis des personnes contaminées par le virus du sida.

Le président Barack Obama avait annoncé en octobre que son administration renoncerait à cette mesure mise en place en 1987 et dont la levée est entrée en vigueur lundi.

L'Onusida a félicité "les Etats-Unis pour la mise en place de cette règlementation définitive qui lève les restrictions à l'entrée du pays, permettant à des voyageurs vivant avec le VIH d'entrer librement aux Etats-Unis à partir de ce jour".

Du côté des organisations de défense des droits de l'homme, l'association Immigration Equality s'est déclarée "très satisfaite de voir enfin la fin de cette politique blessante de discrimination", a déclaré Victoria Neilson, sa directrice juridique.

"Se débarrasser de l'interdiction de voyager pour les personnes contaminées par le VIH était au coeur de notre mission depuis notre fondation en 1994", a-t-elle indiqué à l'AFP.

Jusqu'ici, les personnes séropositives pouvaient obtenir un visa de séjour de 30 jours, ce qui toutefois les empêchait d'effectuer un séjour d'études ou de travail.

L'organisation Human Rights Campaign (HRC), qui défend les droits des homosexuels, s'est également félicitée de la mesure: "aujourd'hui, un triste chapitre dans la réponse de notre pays aux personnes vivant avec le VIH est enfin clos et notre pays s'en porte mieux", a indiqué le président d'HRC, Joe Solmonese.

"Cette politique mise en place il y a presque 20 ans n'était pas nécessaire et était inefficace", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Quelque 1,1 million de personnes vivent aux Etats-Unis avec le virus du sida, selon les Centres de contrôle des maladies (CDC).

 

Première publication : 04/01/2010

COMMENTAIRE(S)