Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Brexit et météo : le froid s'installe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Un effet Trump" sur l'emploi américain ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : un camp de déplacés visé par erreur par l'armée, 52 morts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brexit rime avec "Frexit"

En savoir plus

LE DÉBAT

Royaume-Uni - UE : un Brexit radical ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François de Rugy : "Macron ne dit rien sur l'écologie"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François de Rugy : "Je veux une écologie constructive"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Larry Clark, rencontre avec l’enfant terrible du cinéma américain

En savoir plus

Amériques

Cuba s'insurge contre les nouvelles mesures de sécurité américaines

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/01/2010

La Havane a protesté, hier, contre une "nouvelle action hostile" des États-Unis, qui ont inscrit Cuba sur la liste des 14 pays dont les voyageurs font désormais l'objet d'une surveillance renforcée lors de leur arrivée dans le pays.

AFP - Le gouvernement cubain de Raul Castro a annoncé avoir protesté mardi auprès du chef de la Section des intérêts américains à La Havane contre son inclusion dans la liste des voyageurs à surveiller établie par les Etats-Unis.

"Dans l'après-midi d'aujourd'hui, le ministère des Relations extérieures a convoqué le chef de la Section des Intérêts des Etats-Unis à La Havane et le chef de la Section des intérêts de Cuba à Washington a demandé à être reçu au Département d'Etat", indique un communiqué du ministère cubain.

"L'objectif était de remettre une note de protestation contre l'inclusion de Cuba dans une liste de 14 pays dont les citoyens seront soumis à des mesures supplémentaires de contrôle sécuritaire, de caractère discriminatoire et sélectif, au moment de prendre l'avion à destination des Etats-Unis", poursuit le texte.

"Nous rejetons catégoriquement cette nouvelle action hostile du gouvernement des Etats-Unis qui émane de l'inclusion injustifiée de Cuba dans la liste (américaine) des Etats soutenant le terrorisme", comprenant également l'Iran, le Soudan et la Syrie, conclut le communiqué.

 

Première publication : 06/01/2010

COMMENTAIRE(S)