Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Non, l'attentat de Mogadiscio n'a pas été oublié par les médias

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : au moins 3 morts à Sokodé

En savoir plus

LE DÉBAT

Lutte contre le groupe état islamique en Syrie, les jihadistes perdent le contrôle de Raqqa

En savoir plus

LE DÉBAT

Lutte contre le groupe état islamique en Syrie, les jihadistes perdent le contrôle de Raqqa

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Virginie Calmels : "le danger, c'est que les femmes se victimisent"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Virginie Calmels : "Emmanuel Macron a réussi à faire exploser la gauche mais la droite résiste"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Pascal Légitimus : un illustre Inconnu

En savoir plus

FOCUS

Lutte contre le terrorisme en France : l'opération sentinelle à bout de souffle?

En savoir plus

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ? (partie 2)

En savoir plus

Amériques

Cuba s'insurge contre les nouvelles mesures de sécurité américaines

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/01/2010

La Havane a protesté, hier, contre une "nouvelle action hostile" des États-Unis, qui ont inscrit Cuba sur la liste des 14 pays dont les voyageurs font désormais l'objet d'une surveillance renforcée lors de leur arrivée dans le pays.

AFP - Le gouvernement cubain de Raul Castro a annoncé avoir protesté mardi auprès du chef de la Section des intérêts américains à La Havane contre son inclusion dans la liste des voyageurs à surveiller établie par les Etats-Unis.

"Dans l'après-midi d'aujourd'hui, le ministère des Relations extérieures a convoqué le chef de la Section des Intérêts des Etats-Unis à La Havane et le chef de la Section des intérêts de Cuba à Washington a demandé à être reçu au Département d'Etat", indique un communiqué du ministère cubain.

"L'objectif était de remettre une note de protestation contre l'inclusion de Cuba dans une liste de 14 pays dont les citoyens seront soumis à des mesures supplémentaires de contrôle sécuritaire, de caractère discriminatoire et sélectif, au moment de prendre l'avion à destination des Etats-Unis", poursuit le texte.

"Nous rejetons catégoriquement cette nouvelle action hostile du gouvernement des Etats-Unis qui émane de l'inclusion injustifiée de Cuba dans la liste (américaine) des Etats soutenant le terrorisme", comprenant également l'Iran, le Soudan et la Syrie, conclut le communiqué.

 

Première publication : 06/01/2010

COMMENTAIRE(S)