Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

France : une rentrée politique sous le signe de la division

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Geoffroy Roux de Bézieux : "La loi Macron est insuffisante"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vidéo : La Nouvelle-Orléans en pleine renaissance artistique

En savoir plus

FOCUS

Le secteur pharmaceutique indien entaché par des scandales

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Dix ans après Katrina, la Nouvelle-Orléans vibre à nouveau

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Delerm, l'amoureux de la vie

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Peter Gumbel : "En France, les inégalités à l'école sont croissantes"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bernardino Leon : "Un accord en Libye est possible autour du 10 septembre"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mort en direct"

En savoir plus

Amériques

Cuba s'insurge contre les nouvelles mesures de sécurité américaines

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/01/2010

La Havane a protesté, hier, contre une "nouvelle action hostile" des États-Unis, qui ont inscrit Cuba sur la liste des 14 pays dont les voyageurs font désormais l'objet d'une surveillance renforcée lors de leur arrivée dans le pays.

AFP - Le gouvernement cubain de Raul Castro a annoncé avoir protesté mardi auprès du chef de la Section des intérêts américains à La Havane contre son inclusion dans la liste des voyageurs à surveiller établie par les Etats-Unis.

"Dans l'après-midi d'aujourd'hui, le ministère des Relations extérieures a convoqué le chef de la Section des Intérêts des Etats-Unis à La Havane et le chef de la Section des intérêts de Cuba à Washington a demandé à être reçu au Département d'Etat", indique un communiqué du ministère cubain.

"L'objectif était de remettre une note de protestation contre l'inclusion de Cuba dans une liste de 14 pays dont les citoyens seront soumis à des mesures supplémentaires de contrôle sécuritaire, de caractère discriminatoire et sélectif, au moment de prendre l'avion à destination des Etats-Unis", poursuit le texte.

"Nous rejetons catégoriquement cette nouvelle action hostile du gouvernement des Etats-Unis qui émane de l'inclusion injustifiée de Cuba dans la liste (américaine) des Etats soutenant le terrorisme", comprenant également l'Iran, le Soudan et la Syrie, conclut le communiqué.

 

Première publication : 06/01/2010

COMMENTAIRE(S)