Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"7 minutes contre le Franc CFA"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

La Grèce peut-elle couper le cordon financier avec l'UE sans danger ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Une choc du Time sur les séparations des familles de migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Élections en Turquie : Recep Tayyip Erdogan menacé ?

En savoir plus

POLITIQUE

Migrants aux Etats-Unis : Donald Trump recule sur la séparation des familles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Faouiza Charfi : "Il est important que nos enfants aient une autre vision de l'islam"

En savoir plus

FOCUS

France : le fléau des déchetteries sauvages

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Universités françaises : la compétition internationale "pas forcément négative"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fête de la musique : Arat Kilo, au carrefour des influences

En savoir plus

Amériques

Cuba s'insurge contre les nouvelles mesures de sécurité américaines

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/01/2010

La Havane a protesté, hier, contre une "nouvelle action hostile" des États-Unis, qui ont inscrit Cuba sur la liste des 14 pays dont les voyageurs font désormais l'objet d'une surveillance renforcée lors de leur arrivée dans le pays.

AFP - Le gouvernement cubain de Raul Castro a annoncé avoir protesté mardi auprès du chef de la Section des intérêts américains à La Havane contre son inclusion dans la liste des voyageurs à surveiller établie par les Etats-Unis.

"Dans l'après-midi d'aujourd'hui, le ministère des Relations extérieures a convoqué le chef de la Section des Intérêts des Etats-Unis à La Havane et le chef de la Section des intérêts de Cuba à Washington a demandé à être reçu au Département d'Etat", indique un communiqué du ministère cubain.

"L'objectif était de remettre une note de protestation contre l'inclusion de Cuba dans une liste de 14 pays dont les citoyens seront soumis à des mesures supplémentaires de contrôle sécuritaire, de caractère discriminatoire et sélectif, au moment de prendre l'avion à destination des Etats-Unis", poursuit le texte.

"Nous rejetons catégoriquement cette nouvelle action hostile du gouvernement des Etats-Unis qui émane de l'inclusion injustifiée de Cuba dans la liste (américaine) des Etats soutenant le terrorisme", comprenant également l'Iran, le Soudan et la Syrie, conclut le communiqué.

 

Première publication : 06/01/2010

COMMENTAIRE(S)