Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Albert Ebossé : Une contre autopsie du joueur camerounais conclut à un assassinat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie: il ne faut pas pas vendre la peau de l'ours

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Retour à la terre, avec le paysan-philosophe Pierre Rabhi

En savoir plus

POLITIQUE

France : "La principale opposition au gouvernement, c’est le groupe socialiste !"

En savoir plus

POLITIQUE

France : "On est dans une séquence du quinquennat très difficile"

En savoir plus

FOCUS

Journée internationale des migrants : l'Italie confrontée à de plus en plus d'enfants

En savoir plus

FACE À FACE

Discours sur l'immigration : François Hollande à la reconquête de la gauche ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'œuvre lumineuse d'Olafur Eliasson éclaire la Fondation Louis Vuitton

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

En savoir plus

Amériques

Cuba s'insurge contre les nouvelles mesures de sécurité américaines

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/01/2010

La Havane a protesté, hier, contre une "nouvelle action hostile" des États-Unis, qui ont inscrit Cuba sur la liste des 14 pays dont les voyageurs font désormais l'objet d'une surveillance renforcée lors de leur arrivée dans le pays.

AFP - Le gouvernement cubain de Raul Castro a annoncé avoir protesté mardi auprès du chef de la Section des intérêts américains à La Havane contre son inclusion dans la liste des voyageurs à surveiller établie par les Etats-Unis.

"Dans l'après-midi d'aujourd'hui, le ministère des Relations extérieures a convoqué le chef de la Section des Intérêts des Etats-Unis à La Havane et le chef de la Section des intérêts de Cuba à Washington a demandé à être reçu au Département d'Etat", indique un communiqué du ministère cubain.

"L'objectif était de remettre une note de protestation contre l'inclusion de Cuba dans une liste de 14 pays dont les citoyens seront soumis à des mesures supplémentaires de contrôle sécuritaire, de caractère discriminatoire et sélectif, au moment de prendre l'avion à destination des Etats-Unis", poursuit le texte.

"Nous rejetons catégoriquement cette nouvelle action hostile du gouvernement des Etats-Unis qui émane de l'inclusion injustifiée de Cuba dans la liste (américaine) des Etats soutenant le terrorisme", comprenant également l'Iran, le Soudan et la Syrie, conclut le communiqué.

 

Première publication : 06/01/2010

COMMENTAIRE(S)