Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Cessez-le-feu de douze heures entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : il sera "très difficile" de récupérer les corps des victimes

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • La manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

Moyen-orient

Kouchner reconnaît la persistance des dissensions qui entravent l'UPM

Vidéo par Julien FANCIULLI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/01/2010

Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a rejoint cinq de ses homologues au Caire afin de relancer le projet d'Union pour la Méditerranée (UPM) qui, un an et demi après sa création, peine à trouver ses marques.

AFP - Le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner a reconnu mercredi la persistance de difficultés au sein de l'Union pour la Méditerranée (UPM), en référence au refus de pays arabes de voir le ministre des Affaires étrangères israélien Avigdor Lieberman y participer.

"Oui, au niveau des ministres, il reste de petits problèmes entre certains ministres des Affaires étrangères. Nous allons les résoudre pas à pas", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse au Caire, au siège de la Ligue arabe.

"Pour des raisons politiques, nous ne sommes pas tous les jours d'accord", a-t-il ajouté.

M. Kouchner a toutefois déclaré que l'UPM "restait une grande idée" et a souligné "qu'au niveau des experts, des ambassadeurs", les travaux sur des projets de coopération concrète entre pays riverains "faisaient des progrès".

Le Caire et d'autres capitales arabes refusent la présence de M. Lieberman, dont le pays est membre de l'UPM, en raison de ses positions ultra-nationalistes et hostiles à un Etat palestinien.

Une réunion des chefs de la diplomatie des pays de l'UPM prévue en novembre a dû être reportée sine die en raison de ce différend.

M. Kouchner a participé mardi soir au Caire à une réunion avec ses homologues égyptien, espagnol, jordanien et tunisien, qui a débouché sur un soutien à un candidat jordanien pour le poste de secrétaire général de l'UPM, encore à pourvoir un an et demi après le lancement du projet.

La candidature de Ahmad Massa'deh, ambassadeur de Jordanie à Bruxelles, doit encore être formellement entérinée par la quarantaine de pays participant à l'UPM.

La France et l'Egypte assurent la co-présidence de l'UPM, lancée le 13 juillet 2008 sur une idée du président français Nicolas Sarkozy. L'UPM compte une quarantaine de membres, dont les pays de l'UE, la Turquie, Israël et les pays arabes riverains de la Méditerranée.

L'UPM vise à promouvoir des projets concrets dans divers domaines (environnement, transports, énergie, culture, éducation...), afin de relancer une coopération euro-méditerranéenne amorcée en 1995 à Barcelone et restée depuis sans grand résultat.

 

Première publication : 06/01/2010

COMMENTAIRE(S)