Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

Sports

Le président de la FFF pense à quatre ex-stars des Bleus pour succéder à Domenech

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/01/2010

Pour la première fois, le président de la Fédération française de football a publiquement évoqué le nom des potentiels successeurs de Raymond Domenech à la tête des Bleus. L'heureux élu prendra ses fonctions après la Coupe du monde.

AFP - Jean-Pierre Escalettes, président de la FFF, a cité mardi sur Europe 1 les noms de Laurent Blanc, Alain Boghossian, Didier Deschamps et Jean Tigana au sujet du futur sélectionneur, ajoutant sur RMC que le choix devrait être arrêté "avant le mois de juin prochain, voire en mai".

Le contrat de l'actuel sélectionneur, Raymond Domenech, s'achèvera après la Coupe du monde 2010 (11 juin - 11 juillet).

"Il n'y a pas que Laurent Blanc qui me plaît bien, il y a autour des gens merveilleux", a expliqué M. Escalettes sur Europe 1.

"Je vis (à la Fédération) avec Lilian (Thuram, membre du conseil fédéral) qui n'est pas dans la même (catégorie)", a d'abord indiqué le président avant de détailler quatre prétendants à ses yeux.

M. Escalettes a cité Alain Boghossian (un des adjoints de Domenech), Laurent Blanc - "c'est +Monsieur le Président+, il a son aura", Didier Deschamps, qui est "un grand entraîneur, qui a prouvé je crois (ce qu'il savait faire) à Monaco, la Juventus et à Marseille", et enfin Jean Tigana - "on ne refait pas son histoire" (il est connu, ndlr).

"Ce sont quatre grands, il y en d'autres, maintenant il n'y aura qu'un élu", a conclu le dirigeant sur Europe 1.

"Travailler dans la sérénité et dans l'ombre"

"Je sais très bien que cela doit se faire avant le mois de juin prochain, voire en mai, en tout cas de toute façon, du moins je l'espère, avant le début de la Coupe du Monde, ne serait-ce que par respect et courtoisie pour le club si le sélectionneur retenu est en poste dans un club, ce qui est possible", a détaillé M. Escalettes sur RMC.

"J'ai pris connaissance de ce qu'a dit Laurent Blanc notamment sur le fait que cela lui plairait d'être sélectionneur de l'équipe de France, nous n'en sommes pas encore là, on va travailler dans la sérénité et dans l'ombre à partir de la mi-janvier pour voir ce que nous allons mettre en place au delà de la Coupe du Monde 2010 comme c'est prévu avec la fin du contrat de Raymond Domenech", a ajouté le dirigeant de la FFF.

"Ca me plairait (d'entraîner l'équipe de France)", a admis Laurent Blanc lundi soir sur Europe 1, nuançant: "si on me le propose, est-ce que ce sera le bon moment?"

"Si on me le propose, j'y réfléchirai bien sûr", a confié l'entraîneur de Bordeaux. "L'équipe de france, ça peut se refuser, bien sûr, contractuellement, je ne suis pas libre, ça peut encore plus facilement se refuser quand on n'est pas libre, n'oublions pas qu'il y a un employeur et le club", a ajouté l'ancien libéro champion du monde.

Première publication : 06/01/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)