Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Sports

Les propos d'Escalettes sont "une erreur de communication"

©

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 06/01/2010

Les déclarations du président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes, ont surpris le petit monde du football. Jennifer Mendelewitsch, agent de joueur et auteur d'une biographie sur Raymond Domenech, évoque une erreur de communication.

Agent de joueur et auteur de "Raymond Domenech, hors jeu", Jennifer Mendelewitsch commente pour France24.com la déclaration du président de la Fédération française de football (FFF), Jean-Pierre Escalettes, qui, pour la première fois, a égrainé les noms des successeurs potentiels du sélectionneur des Bleus. Parmi les personnes pressenties ne figurent que des anciennes stars de l'équipe de France : Jean Tigana, Laurent Blanc, Alain Boghossian et Didier Deschamps.

 

France24.com - L'annonce officielle d’une "shortlist" de successeurs à Raymond Domenech vous a-t-elle surprise ?

Jennifer Mendelewitsch - J’ai trouvé cela pour le moins étrange comme timing. Pourquoi faire cette annonce aujourd'hui alors que tout le monde sait que Raymond Domenech ne sera pas reconduit à son poste après la Coupe du monde en Afrique du Sud ? Cela risque de compromettre l'apparente sérénité qui règne au sein de l'équipe de France en ce moment. Pour moi, c’est soit une nouvelle erreur de communication de la part de Jean-Pierre Escalettes, soit une preuve d’incompétence.

 

F24.com - Jusqu’à présent, il y avait pourtant une certaine hypocrisie à soutenir officiellement Domenech tout en laissant les critiques pleuvoir…

J. M. - C’est Escalettes lui-même qui a laissé cette hypocrisie s’installer ! Il a été le premier à soutenir Raymond Domenech alors que tout le monde le critiquait. Et puis la nomination d’un sélectionneur dépend également de la Direction technique nationale (DTN). Sortir une "shortlist" de son chapeau est aussi une manière de court-circuiter la DTN.

 

F24.com - Les propos d'Escalettes seraient-ils une déclaration de guerre de la FFF à la DTN ?

J. M. - En ce moment, tout le monde se tire dans les pattes. C’est toujours pareil lorsque les choses ne vont pas. Si on regarde les noms choisis, aucun d’eux n’est vraiment issu du sérail de la DTN. Le seul qui a un pied dedans est Alain Boghossian. Ce sera la première fois qu’un sélectionneur de l’équipe de France ne vient pas de ce cercle. Pour Escalettes, c’est une manière de mettre la DTN au placard.

 

F24.com - Cette déclaration peut-elle déstabiliser l’équipe de France avant la Coupe du monde ?

J. M. - Raymond Domenech sait déjà qu’il est seul et qu'il ne bénéficie plus d'aucun soutien. A mon avis, il va continuer à faire son job sans se préoccuper de la polémique. Quant aux joueurs, ils sont déjà en auto-gestion au sein de l’équipe de France. Ils veulent faire une performance en Coupe du monde et ce n’est pas la déclaration d’Escalettes qui va les perturber.

Première publication : 06/01/2010

  • FOOTBALL

    Le président de la FFF pense à quatre ex-stars des Bleus pour succéder à Domenech

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)