Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Sports

Les propos d'Escalettes sont "une erreur de communication"

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 06/01/2010

Les déclarations du président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes, ont surpris le petit monde du football. Jennifer Mendelewitsch, agent de joueur et auteur d'une biographie sur Raymond Domenech, évoque une erreur de communication.

Agent de joueur et auteur de "Raymond Domenech, hors jeu", Jennifer Mendelewitsch commente pour France24.com la déclaration du président de la Fédération française de football (FFF), Jean-Pierre Escalettes, qui, pour la première fois, a égrainé les noms des successeurs potentiels du sélectionneur des Bleus. Parmi les personnes pressenties ne figurent que des anciennes stars de l'équipe de France : Jean Tigana, Laurent Blanc, Alain Boghossian et Didier Deschamps.

 

France24.com - L'annonce officielle d’une "shortlist" de successeurs à Raymond Domenech vous a-t-elle surprise ?

Jennifer Mendelewitsch - J’ai trouvé cela pour le moins étrange comme timing. Pourquoi faire cette annonce aujourd'hui alors que tout le monde sait que Raymond Domenech ne sera pas reconduit à son poste après la Coupe du monde en Afrique du Sud ? Cela risque de compromettre l'apparente sérénité qui règne au sein de l'équipe de France en ce moment. Pour moi, c’est soit une nouvelle erreur de communication de la part de Jean-Pierre Escalettes, soit une preuve d’incompétence.

 

F24.com - Jusqu’à présent, il y avait pourtant une certaine hypocrisie à soutenir officiellement Domenech tout en laissant les critiques pleuvoir…

J. M. - C’est Escalettes lui-même qui a laissé cette hypocrisie s’installer ! Il a été le premier à soutenir Raymond Domenech alors que tout le monde le critiquait. Et puis la nomination d’un sélectionneur dépend également de la Direction technique nationale (DTN). Sortir une "shortlist" de son chapeau est aussi une manière de court-circuiter la DTN.

 

F24.com - Les propos d'Escalettes seraient-ils une déclaration de guerre de la FFF à la DTN ?

J. M. - En ce moment, tout le monde se tire dans les pattes. C’est toujours pareil lorsque les choses ne vont pas. Si on regarde les noms choisis, aucun d’eux n’est vraiment issu du sérail de la DTN. Le seul qui a un pied dedans est Alain Boghossian. Ce sera la première fois qu’un sélectionneur de l’équipe de France ne vient pas de ce cercle. Pour Escalettes, c’est une manière de mettre la DTN au placard.

 

F24.com - Cette déclaration peut-elle déstabiliser l’équipe de France avant la Coupe du monde ?

J. M. - Raymond Domenech sait déjà qu’il est seul et qu'il ne bénéficie plus d'aucun soutien. A mon avis, il va continuer à faire son job sans se préoccuper de la polémique. Quant aux joueurs, ils sont déjà en auto-gestion au sein de l’équipe de France. Ils veulent faire une performance en Coupe du monde et ce n’est pas la déclaration d’Escalettes qui va les perturber.

Première publication : 06/01/2010

  • FOOTBALL

    Le président de la FFF pense à quatre ex-stars des Bleus pour succéder à Domenech

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)