Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

4 morts dans des heurts au Nord-Ouest du Cameroun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Alep-est, à feu et à sang

En savoir plus

POLITIQUE

Primaire de la gauche : quelle est la stratégie de Manuel Valls ?

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle-2017 : quelle gauche après Hollande ? (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : avec "La Division d'or", à la conquête de Mossoul

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Demain tout commence" : Omar Sy, allô papa bobo !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Juan Manuel Santos : "Le processus de paix avec les Farc est irréversible"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bain de sang à Alep"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE toujours au chevet des marchés?

En savoir plus

Amériques

"Quand le système échoue, je suis responsable", reconnaît Barack Obama

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/01/2010

Le président des États-Unis a personnellement endossé la responsabilité de l'échec des renseignements américains, après que ceux-ci aient été dans l'incapacité d'empêcher l'attentat raté du 25 décembre.

AFP - Le président américain Barack Obama a promis jeudi de mettre en place une nouvelle stratégie destinée à lutter contre le recrutement par Al-Qaïda de jeunes musulmans, à la suite de la tentative d'un Nigérian de 23 ans de faire sauter un avion le jour de Noël.

"Nous savons qu'une grande majorité de musulmans rejettent Al-Qaïda", a lancé le président des Etats-Unis au cours d'un discours marquant la publication d'un rapport sur les carences du renseignement américain après cette tentative.

"Mais il est évident qu'Al-Qaïda cherche de plus en plus à recruter des personnes dont le lien avec le terrorisme n'est pas connu, non seulement au Moyen-Orient, mais aussi en Afrique et dans d'autres endroits", a-t-il ajouté.

"C'est pourquoi j'ai donné l'ordre à mon équipe de sécurité nationale de développer une stratégie qui traite des problèmes uniques posés par des recrues solitaires" de la nébuleuse terroriste, a encore dit le président.

M. Obama, qui avait déjà prononcé un important discours à l'adresse des musulmans au début de son mandat au Caire, a remarqué que les Etats-Unis devaient encore améliorer l'efficacité de leur message à cette communauté.

"Nous devons signifier clairement aux musulmans dans le monde entier qu'Al-Qaïda n'offre rien d'autre qu'une vision sans avenir de souffrance et de mort, dont le meurtre de coreligionnaires musulmans, alors que les Etats-Unis se tiennent aux côtés de ceux qui veulent la justice et le progrès", a plaidé le président.

Première publication : 08/01/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Renforcement des contrôles de sécurité sur les vols en provenance de 14 pays

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Le Yémen, nouvelle base arrière d'Al-Qaïda ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)