Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Les prisons américaines à l’heure de la réforme

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Des polémiques françaises : Valls chante Marianne aux seins nus, Macron quitte Bercy

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'attente des résultats de la présidentielle se prolonge dans l'appréhension à Libreville

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

Asie - pacifique

Le Cachemire indien en proie à de violentes émeutes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/01/2010

De violentes émeutes ont éclaté à Srinagar, au Cachemire indien, à la suite de la mort d'un adolescent qui aurait été tué par les forces de l'ordre au cours d'une manifestation, vendredi. Huit personnes ont été blessées.

AFP - Huit personnes ont été blessées dimanche quand la police a fait usage de gaz lacrymogène et de bâtons pour disperser plusieurs manifestations d'habitants de Srinagar protestant contre la mort d'un adolescent de 16 ans, tué selon les protestataires, par des policiers, ont dit la police et des témoins.
   
Les manifestants affirment que le garçon, un musulman, a été blessé vendredi par des coups de feu tirés par les forces de l'ordre pendant une manifestation antigouvernementale dans cette même ville et qu'il est mort le lendemain à l'hôpital.
   
La police a annoncé avoir ouvert une enquête sur cette affaire.
   
Les forces de sécurité indiennes avaient tué jeudi deux militants islamistes présumés qui s'étaient retranchés la veille dans un hôtel de Srinagar après une attaque, la veille, dans laquelle un policier avait été tué, mettant fin à un siège de 24 heures.
   
La précédente attaque similaire dans cette ville remontait à octobre 2007. Deux hommes armés qui avaient pris d'assaut un camp paramilitaire avaient été tués et trois soldats avaient été blessés.
   
L'Inde et le Pakistan se disputent la région himalayenne du Cachemire depuis leur indépendance en 1947. Ce territoire partagé en deux à l'époque a été la cause de deux des trois guerres que les deux voisins et rivaux d'Asie du Sud se sont livrées.
   
La partie indienne du Cachemire est depuis 1989 le théâtre d'une insurrection séparatiste qui a fait plus de 47.000 morts en 20 ans, et l'Inde accuse le Pakistan de servir de base aux indépendantistes armés. Mais selon la police, les actes de violence ont diminué l'an dernier de 25%.

 

Première publication : 10/01/2010

COMMENTAIRE(S)