Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les séparatistes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le Cachemire indien en proie à de violentes émeutes

©

Vidéo par Karim YAHIAOUI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/01/2010

De violentes émeutes ont éclaté à Srinagar, au Cachemire indien, à la suite de la mort d'un adolescent qui aurait été tué par les forces de l'ordre au cours d'une manifestation, vendredi. Huit personnes ont été blessées.

AFP - Huit personnes ont été blessées dimanche quand la police a fait usage de gaz lacrymogène et de bâtons pour disperser plusieurs manifestations d'habitants de Srinagar protestant contre la mort d'un adolescent de 16 ans, tué selon les protestataires, par des policiers, ont dit la police et des témoins.
   
Les manifestants affirment que le garçon, un musulman, a été blessé vendredi par des coups de feu tirés par les forces de l'ordre pendant une manifestation antigouvernementale dans cette même ville et qu'il est mort le lendemain à l'hôpital.
   
La police a annoncé avoir ouvert une enquête sur cette affaire.
   
Les forces de sécurité indiennes avaient tué jeudi deux militants islamistes présumés qui s'étaient retranchés la veille dans un hôtel de Srinagar après une attaque, la veille, dans laquelle un policier avait été tué, mettant fin à un siège de 24 heures.
   
La précédente attaque similaire dans cette ville remontait à octobre 2007. Deux hommes armés qui avaient pris d'assaut un camp paramilitaire avaient été tués et trois soldats avaient été blessés.
   
L'Inde et le Pakistan se disputent la région himalayenne du Cachemire depuis leur indépendance en 1947. Ce territoire partagé en deux à l'époque a été la cause de deux des trois guerres que les deux voisins et rivaux d'Asie du Sud se sont livrées.
   
La partie indienne du Cachemire est depuis 1989 le théâtre d'une insurrection séparatiste qui a fait plus de 47.000 morts en 20 ans, et l'Inde accuse le Pakistan de servir de base aux indépendantistes armés. Mais selon la police, les actes de violence ont diminué l'an dernier de 25%.

 

Première publication : 10/01/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)