Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • En direct : une cinquantaine de Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

Asie - pacifique

Pékin teste avec succès un système de défense antimissiles

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/01/2010

La Chine a conduit avec succès le test d'un nouveau système de défense aérienne. Il intervient alors que les États-Unis viennent d'annoncer la vente d'un dispositif similaire à Taïwan, dans le cadre d'un accord passé avec Taipei en 2008.

AFP - La Chine a testé avec succès un système de défense aérien, interceptant un missile en vol, a annoncé l'agence Chine Nouvelle mardi, au coeur d'une polémique sur des ventes d'armements américains à Taïwan.

"La Chine a conduit un test de technologie d'interception à mi-course d'un missile depuis le sol, à l'intérieur de son territoire. L'essai a atteint son but", a affirmé Chine Nouvelle.

Le test, conduit lundi, "est de nature défensive et ne vise aucun pays", a ajouté l'agence officielle.

La semaine dernière, un responsable américain a annoncé que les Etats-Unis avaient donné leur feu vert à la vente de système antimissiles à Taïwan dans le cadre d'un accord passé entre les deux alliés en 2008.

Le Pentagone "a attribué à Lockheed Martin le contrat pour fournir le système de défense antimissile Patriot à Taïwan dans le cadre d'un vaste accord d'armement approuvé par le Congrès en 2008", a déclaré un porte-parole de l'Institut américain à Taïwan, ambassade de facto des Etats-Unis dans l'île.

La République populaire de Chine considère que Taïwan fait partie de son territoire et doit revenir dans son giron, au besoin par la force, et s'est systématiquement et énergiquement opposée à cette vente d'armements.

Le ministère de la Défense a averti le week-end dernier qu'il se réservait le droit de prendre des mesures, non précisées, si Washington menait ce projet à bien, estimant qu'une telle vente constituerait "un obstacle sévère" aux relations militaires sino-américaines.

Les Etats-Unis ont reconnu Pékin en 1979 au détriment de Taipei mais restent le principal allié de l'île considérée par la Chine comme rebelle et son principal fournisseur d'armements.
 

Première publication : 12/01/2010

COMMENTAIRE(S)