Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les promesses de Hollande à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

France-Afrique : un rapport parlementaire très critique appelle à une nouvelle politique africaine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Kamel Daoud : "Faire de 'Je suis Charlie' une religion me dérange"

En savoir plus

FOCUS

Royaume-Uni : le système de santé, enjeu central des législatives

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hafsia Herzi de retour dans une comédie "certifiée Hallal"!

En savoir plus

FACE À FACE

Le Front national dans la tourmente

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Arabie saoudite : le temps du changement

En savoir plus

DÉBAT

Loi sur le renseignement : sécurité ou liberté ?

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le risque de déstabilisation

En savoir plus

Economie

Renault veut mettre fin à la production de Clio en Slovénie et en Espagne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/01/2010

Alors que le gouvernement français tente de dissuader Renault de délocaliser la production de Clio en Turquie, le constructeur fait part de sa volonté de fermer ses usines en Espagne et en Slovénie.

AFP - Le constructeur automobile français Renault prévoit d'arrêter la production de la Clio en Espagne et en Slovénie, a annoncé mercredi son directeur général Patrick Pelata, à la sortie d'une réunion avec le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi.

"On a prévu d'arrêter la production de la Clio en Espagne et en Slovénie", a-t-il déclaré, à l'issue de cet entretien consacré à une éventuelle délocalisation de la production de la future Clio IV en Turquie, à laquelle le gouvernement est opposé.

De janvier à juin 2009, près de 8.000 Clio III sont sorties de l'usine de Valladolid, en Espagne, selon les derniers chiffres disponibles. Ces voitures sont essentiellement destinées aux marchés espagnol et portugais, a précisé un porte-parole de Renault.

Au premier semestre 2009, environ 17.000 Clio II ont été produites à Novo Mesto, en Slovénie.

 

Première publication : 13/01/2010

COMMENTAIRE(S)