Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Popularité : Valls fait-il de l’ombre à Hollande ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Berlusconi condamné à rester avec des gens de son âge"

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigeria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Chine : la croissance ralentit à 7,4% au premier trimestre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Démonstration de force des pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Les Brésiliens de Mineiro ne veulent pas de Nicolas Anelka

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

Moyen-orient

Un convoi diplomatique israélien visé par une bombe

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/01/2010

Jeudi, à la frontière entre la Jordanie et la Cisjordanie, un convoi diplomatique israélien a été la cible d'un attentat à la bombe qui n'a pas fait de victime.

AFP - Un convoi diplomatique israélien a été visé jeudi par un attentat à la bombe qui n'a pas fait de victimes près du pont Allenby, contrôlé par Israël à la frontière entre la Jordanie et la Cisjordanie occupée.

L'ambassadeur d'Israël en Jordanie, Dani Nevo, ne se trouvait pas dans le convoi, selon une source jordanienne, qui a précisé que son précédesseur, Yacob Rosen, était en revanche à bord de l'un des véhicules.

De son côté, le ministère israélien des Affaires étrangères n'a pas donné d'indication sur la présence éventuelle de l'ambassadeur d'Israël dans le convoi.

Selon le site d'information israélien YNet News, celui-ci comprenait quatre membres du personnel de l'ambassade israélienne à Amman et deux gardes du corps.

D'après le ministre Jordanien de l'Information Nabil Sharif, la bombe a explosé dans l'après-midi, sur la route menant d'Amman à Ghor, dans la vallée du Jourdain.

"Alors que des voitures circulaient au niveau de la ville de Naour (...), dont deux voitures appartenant à l'ambassade d'Israël, un engin a explosé sans faire ni victimes ni dégâts, les voitures n'ayant pas été endommagées par l'explosion", a déclaré à l'AFP le ministre, également porte-parole du gouvernement.

M. Sharif, qui n'a pas été en mesure de préciser le genre d'explosif utilisé, a souligné qu'une enquête avait été ouverte.

Une source proche de l'enquête a indiqué à l'AFP que l'explosion avait "provoqué un cratère au bord de la route de dix centimètres de profondeur et 80 cm de large".

De son côté, le quotidien israélien Haaretz a précisé sur son site internet que deux bombes actionnées à distance avaient explosé et qu'un véhicule s'était renversé.

La police a bloqué toutes les routes menant au lieu de l'explosion, selon un photographe de l'AFP.

Les diplomates israéliens accrédités en Jordanie se rendent pour la plupart en Israël le jeudi, début du week-end en Jordanie, et reviennent le dimanche à l'ouverture des bureaux dans le royaume.

Le pont Allenby, également appelé al-Hussein, lieu de passage le plus fréquenté entre la Jordanie et Israël, se situe à près de 50 km à l'ouest d'Amman.

Ces dernières années, les attaques contre des cibles israéliennes en Jordanie sont devenues rares, même s'il y a eu plusieurs attentats ou tentatives d'attaques contre des diplomates israéliens en Jordanie depuis la signature du traité de paix entre les deux pays en octobre 1994.

La dernière attaque connue contre des Israéliens a eu lieu en novembre 2003 à la frontière sud entre la Jordanie et Israël, entre Aqaba et Eilat.

Elle a été perpétrée par un chauffeur jordanien qui a traversé le poste frontalier et ouvert le feu en direction d'un groupe d'étrangers dans la zone de transit, avant d'être abattu par des soldats israéliens.

Une touriste étrangère avait été tuée et cinq autres ont été blessés.

En janvier 2005, quatre Jordaniens accusés de projeter des attentats contre des touristes israéliens ont été arrêtés.

Des analystes israéliens ont souligné l'excellence de la coopération entre la Jordanie et Israël en matière de lutte antiterroriste, ajoutant qu'Amman avait réussi à faire échec à plusieurs tentatives d'attaques contre des cibles israéliennes.

"Je suis sûr que les Jordaniens ont été surpris", a commenté Ephraim Inbar, directeur du Centre d'études stratégiques Begin-Sadate. Les auteurs de l'attentat "sont probablement des islamistes, ou Al-Qaïda, et représentent aussi un danger pour le royaume hachémite. Comme dans le passé, ils vont tenter de gérer les éléments violents au sein de leur société", a-t-il ajouté.

Première publication : 14/01/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)