Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour le tournage de "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • En direct : Laurent Fabius à la conférence des ambassadeurs

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

Sports

Bordeaux, réduit à dix, partage les points avec l'OM

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/01/2010

Malgré l'expulsion du Girondin Planus à l'heure de jeu, Marseille n'est pas parvenu à ramener plus d'un point de Bordeaux (1-1). Les hommes de Laurent Blanc comptent toujours sept points d'avance en tête de la Ligue 1. L'OM est 4e.

AFP - Bordeaux, réduit à 10 pendant plus d'une demi-heure, et Marseille, qui a pressé jusqu'au bout à l'image de son capitaine emblématique Niang, se sont une nouvelle fois neutralisés (1-1), en clôture de la 20e journée de L1, dimanche à Chaban-Delmas.

Avec ce nul concluant un match à rebondissements, dont la sortie sur blessure de Carrasso, Bordeaux conserve une avance de sept points sur Lille, vainqueur du PSG (3-1) samedi. L'OM, un concurrent direct pour le titre, reste à 11 points du champion de France.

La montée offensive de Michaël Ciani, en toute fin de première période, était le seul éclair de 45 première minutes soporifiques, où les maladresses techniques le disputaient aux relances imprécises.

L'ex-Lorientais, parti à 30 mètres de ses propres buts lançait un raid sur le côté droit et centrait. Chamakh, à l'affût et à la lutte avec Mandanda, obligeait de la tête le gardien phocéen à repousser de la main le ballon dans ses propres buts (1-0, 45e)

Le but girondin, validé par M. Duhamel, était accueilli par les vives protestations des joueurs et du banc phocéens.

Le coaching de Deschamps

Jusque là, les Girondins, qui alignaient un 4-1-3-2 habituel en L1, s'étaient lancés rapidement à l'assaut du but marseillais mais avaient péché dans le dernier geste comme sur les tentatives de Wendel, Gourcuff, peu en verve, ou Plasil.

Ils butaient sur une défense marseillaise regroupée autour de Diawara, l'ex-Bordelais étant sifflé à chacune de ses interventions.

Marseille, privé de ses Africains pour cause de CAN mais qui enregistrait le retour de son capitaine sénégalais Mamadou Niang à la pointe de l'attaque avec Brandao, procédait par des contres lancés par Abriel ou Cheyrou.

A l'heure de jeu, les Bordelais subissaient deux coups du sort avec la sortie de Carrasso, blessé et remplacé par Ramé, puis l'expulsion de Planus, coupable d'une faute en position de dernier défenseur.

Les entrées de Ben Arfa et de Valbuena pour donner plus d'allant offensif étaient vaines côté Marseillais, malgré les coups de boutoir de Brandao, repris par Ciani, et Niang, dont la tête piquée était repoussée sur la ligne par Trémoulinas... jusqu'au but égalisateur de Benoît Cheyrou, qui reprenait de volée un mauvais renvoi de la défense girondine (1-1, 81e) et trompait Ramé.

Un dernier tir à ras de terre de Valbuena, une tête plongeante de Bocaly et une reprise de Brandao faisaient trembler Chaban-Delmas, mais Bordeaux, bien qu'émoussé, résistait.
 

Première publication : 18/01/2010

COMMENTAIRE(S)