Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Arrestation à Orly de trois jihadistes présumés, dont le mari de Souad Merah

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

Sports

La Fifa avait averti la Confédération africaine de menaces pesant sur la CAN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/01/2010

Bien avant l'attentat perpétré contre l'équipe du Togo dans les environs de Cabinda, la Fifa a révélé qu'elle avait averti la Fédération africaine de football de menaces pesant sur le déroulement de la CAN-2010.

AFP - Le secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke, a révélé dans un entretien à la radio française France Bleu qu'il avait été averti des menaces pesant sur le déroulement de la CAN-2010 dans la région de Cabinda et qu'il en avait informé la Confédération africaine (CAF) bien avant le début de l'épreuve.

"Le président de la Fifa (Joseph Blatter, ndlr) avait reçu une lettre de la représentation cabindaise en Suisse qu'il m'avait fait suivre, le 27 octobre, et j'ai envoyé une copie de ce courrier à la Confédération africaine de football, a expliqué M. Valcke. On avait reçu cette information et cette menace qui planait sur toute personne qui se rendrait dans cette région."

Le bus transportant la délégation togolaise à la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2010) dans Cabinda, qui accueille certains matches, a été mitraillé le 8 janvier par des séparatistes, faisant deux morts parmi ses membres.

Deux groupes cabindais concurrents, réclamant l'indépendance de cette riche enclave pétrolière, ont revendiqué la fusillade, qui a entraîné le retrait du Togo de la compétition.

Jérôme Valcke a en revanche nié toute responsabilité du côté de la Fifa, indiquant que l'instance suprême du football mondial n'avait "pas le pouvoir d'interdire tout".

"La Fifa protège le jeu mais ce n'est pas à la Fifa de dire qui doit organiser où sinon on va passer notre vie à regarder la mappemonde et regarder qui organise quoi pour être certain qu'il n'y a pas un risque d'attentat", a-t-il poursuivi.

Première publication : 18/01/2010

  • CAN-2010

    Endeuillée, la sélection togolaise est rentrée à Lomé

    En savoir plus

  • CAN-2010

    Deux personnes arrêtées à la suite du mitraillage du bus des Éperviers

    En savoir plus

  • CAN-2010

    Un second groupe séparatiste du Cabinda revendique l'attaque contre le bus togolais

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)