Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Sports

La Fifa avait averti la Confédération africaine de menaces pesant sur la CAN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/01/2010

Bien avant l'attentat perpétré contre l'équipe du Togo dans les environs de Cabinda, la Fifa a révélé qu'elle avait averti la Fédération africaine de football de menaces pesant sur le déroulement de la CAN-2010.

AFP - Le secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke, a révélé dans un entretien à la radio française France Bleu qu'il avait été averti des menaces pesant sur le déroulement de la CAN-2010 dans la région de Cabinda et qu'il en avait informé la Confédération africaine (CAF) bien avant le début de l'épreuve.

"Le président de la Fifa (Joseph Blatter, ndlr) avait reçu une lettre de la représentation cabindaise en Suisse qu'il m'avait fait suivre, le 27 octobre, et j'ai envoyé une copie de ce courrier à la Confédération africaine de football, a expliqué M. Valcke. On avait reçu cette information et cette menace qui planait sur toute personne qui se rendrait dans cette région."

Le bus transportant la délégation togolaise à la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2010) dans Cabinda, qui accueille certains matches, a été mitraillé le 8 janvier par des séparatistes, faisant deux morts parmi ses membres.

Deux groupes cabindais concurrents, réclamant l'indépendance de cette riche enclave pétrolière, ont revendiqué la fusillade, qui a entraîné le retrait du Togo de la compétition.

Jérôme Valcke a en revanche nié toute responsabilité du côté de la Fifa, indiquant que l'instance suprême du football mondial n'avait "pas le pouvoir d'interdire tout".

"La Fifa protège le jeu mais ce n'est pas à la Fifa de dire qui doit organiser où sinon on va passer notre vie à regarder la mappemonde et regarder qui organise quoi pour être certain qu'il n'y a pas un risque d'attentat", a-t-il poursuivi.

Première publication : 18/01/2010

  • CAN-2010

    Endeuillée, la sélection togolaise est rentrée à Lomé

    En savoir plus

  • CAN-2010

    Deux personnes arrêtées à la suite du mitraillage du bus des Éperviers

    En savoir plus

  • CAN-2010

    Un second groupe séparatiste du Cabinda revendique l'attaque contre le bus togolais

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)