Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

Economie

Lagarde annonce une croissance de 1,4 % pour 2010

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/01/2010

La ministre de l'Économie, Christine Lagarde, prévoit une hausse de 1,4 % du PIB au lieu de 0,75% - comme annoncé initialement pour 2010. Une amélioration qui serait due à "l'environnement international et la demande adressée à la France".

AFP- La France a révisé à la hausse sa prévision de croissance pour 2010, à 1,4%, contre 0,75% jusqu'ici, a annoncé lundi la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, lors d'une conférence de presse.

"La situation de l'économie française s'est améliorée à la fin 2009. Nos prévisions sur le début 2010 se sont aussi améliorées, l'environnement international et la demande adressée à la France se sont améliorés", a souligné Mme Lagarde pour expliquer cette nouvelle prévision. "C'est presque un doublement de la prévision", a-t-elle ajouté.

Le budget 2010, adopté en décembre par le Parlement, s'appuie en effet sur une prévision de 0,75%.

Le Premier ministre, François Fillon, avait déjà indiqué jeudi dernier que la prévision de croissance serait presque "doublée" à l'occasion de la loi de finances rectificative (version rectifiée du budget) présentée mercredi prochain en Conseil des ministres et intégrant le grand emprunt.

"La création d'emplois sera le marqueur et le test de la vraie reprise économique. On n'en est pas encore là mais il faut tout faire pour s'en rapprocher", a poursuivi Mme Lagarde.

Le Fonds monétaire international vient également de relever sa prévision de croissance pour la France en 2010, estimant qu'elle sera comprise entre 1 et 2%. Il tablait en octobre sur une croissance de 0,9% dans l'Hexagone.

Pour 2009, la prévision officielle du gouvernement est de -2,25% mais le président Nicolas Sarkozy a indiqué dernièrement que la récession serait un peu moins forte que prévu avec un recul attendu du Produit Intérieur Brut (PIB, ensemble des richesses produites dans un pays) de -2% à -2,1%.

L'Allemagne, qui a également subi l'an dernier la pire récession de son histoire d'après-guerre avec une chute du PIB de 5%, a elle aussi révisé lundi sa prévision officielle de croissance pour cette année.

Le gouvernement allemand attend désormais une hausse du PIB de 1,5% en 2010, contre une précédente prévision de 1,2%. L'Allemagne est le principal partenaire économique de la France.

"Nous nous réjouissons du fait que l'évolution conjoncturelle soit meilleure", a déclaré un porte-parole du ministère allemand des Finances.
 

Première publication : 18/01/2010

COMMENTAIRE(S)