Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Uberisation : naissance de l’entreprise 2.0

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Naïssam Jalal et le trio Amzik, nouveaux visages des musiques orientales

En savoir plus

L'INFO ÉCO

États-Unis-France : les taxes de la discorde

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Loi asile-immigration : "hystérisation" ou "Bérézina morale"?

En savoir plus

L’invité du jour

Jean-Claude Heudin : "L’intelligence artificielle, c’est un peu comme la force dans Star Wars"

En savoir plus

FOCUS

Cameroun : les ravages du Tramadol, drogue de synthèse prisée des jeunes

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Emmanuel Macron courtise Donald Trump, mais est-ce bien utile ?"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Herman Van Rompuy : "On ne convaincra les Européens qu'avec des résultats"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Consultations citoyennes : les 27 vont débattre, mais de quoi ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 20/01/2010

Haïti : la tutelle américaine ?

La photo est impressionnante : un hélicoptère et des paras américains sur la pelouse du Palais présidentiel haïtien… La présence massive des soldats américains à Haïti est un soulagement pour certains, mais elle est trop invasive pour d’autres. A voir aussi : Villepin repart en campagne, Parents en colère contre profs absents… REVUE DE PRESSE FRANCAISE, Mercredi 20 janvier.

 

On commence cette revue de presse avec une photo forte, symbolique, à la Une du Figaro… Un hélicoptère et des paras américains sur la pelouse du Palais présidentiel haïtien. Plus de 10.000 soldats de l’armée américaine ont été envoyé à Haïti.
 
« L’armada américaine suscite la polémique », titre France Soir, qui commente : « Comme si, désormais, le pays, frappé il y a une semaine par le séisme, était passé sous le contrôle des Etats-Unis. »
 
« Sur place justement, à Port-au-Prince, certains s’interrogent sur le déploiement de force des Etats-Unis. Les Américains sont-ils simplement présents pour assurer le bon déroulement de la distribution de l’aide humanitaire et dissuader les pillards ou pour éviter que la situation chaotique ne menace ses intérêts, par exemple en cas d’exode massif d’Haïtiens sur son territoire ? » conclut France Soir.
 
 
L’éditorialiste de La République des Pyrénéesse moque des commentaires de certains français, jusque dans la classe politique, sur cette présence américaine.
 
« Il faut dire qu'en matière d'activisme, Barack Obama bat de plusieurs longueurs notre président, pour qui c'était jusque là sa marque de fabrique. Il a multiplié les déclarations, envoyé 10 000 soldats, un porte-avions muni de 19 hélicoptères et débloqué 100 millions de dollars. Face à l'inertie de la machine Onusienne et l'inexistence de l'Etat haïtien, seul un état fort pouvait assurer le relai. »
 
« Si la France trépigne, c'est qu'elle n'est pas en mesure de s'impliquer fortement en Haïti. Peut-être se croit-elle toujours grande, refusant d'admettre qu'elle n'est qu'une puissance moyenne avec de petits moyens et une grande dette.(...) »
 
Les Etats-Unis contrôlent notamment l’aéroport de Port-au-Prince. Or un avion de l'organisation humanitaire Médecins sans Frontières (MSF) a été empêché d'atterrir à trois reprises.
 
« Haïti : le coup de colère de Médecins sans Frontières » titre Leparisien.fr.
 
Le site internet du quotidien rappelle que MSF n’est pas la seule ONG qui n’a pas pu atterrir, malgré tout le travail des américains : « L'aéroport international de Port-au-Prince Toussaint Louverture, passé sous contrôle américain, accueille actuellement 200 vols par jour, contre 13 vols commerciaux quotidiens avant le séisme. »
 
 
 
Retrouvez les autres articles cités dans cette revue de presse en cliquant sur les liens suivants :
 
 
En douze mois, Barack Obama s’est imposé comme un président historique, Libération
 
En banlieue, Villepin teste sa popularité, Le Figaro
 
Dominique de Villepin, prophète gaulliste en banlieue, Libération
 
Pourquoi autant de profs absents, Le Parisien
 
Il a remplacé le prof de son fils… Le Parisien
 
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier.
 
 
Retrouvez tous les matins en direct sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, à 6h23 et 7h10 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Stanislas DE SAINT HIPPOLYTE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/04/2018 revue de presse

Loi asile-immigration : "hystérisation" ou "Bérézina morale"?

Dans la presse ce lundi 23 avril : le mouvement de contestation en Arménie, la suite des révélations de Libération sur le cimentier Lafarge en Syrie, la controverse sur loi asile...

En savoir plus

23/04/2018 revue de presse

"Emmanuel Macron courtise Donald Trump, mais est-ce bien utile ?"

À la une de la presse ce lundi 23 avril : les commentaires de la presse française et américaine sur la visite d’État d’Emmanuel Macron aux États-Unis qui commence aujourd’hui,...

En savoir plus

20/04/2018 Immigration

Grande-Bretagne : les oubliés de la génération Windrush

Dans cette seconde revue de presse du vendredi 20 avril : le tollé suscité en Grande-Bretagne par l'arrêt des soins d'un immigré de la génération Windrush oubliée par le...

En savoir plus

20/04/2018 Manifestations

"Universités : le ras-le-bol des antibloqueurs"

Dans cette première revue de presse du vendredi 20 avril : le bilan de la journée de mobilisation d'hier en France, le mécontentement sanglant au Nicaragua et la stratégie...

En savoir plus

19/04/2018 Rap

Kanye West s'improvise "philosophe" sur Twitter

Dans cette seconde revue de presse du jeudi 19 avril, la diplomatie "sans but" de Donald Trump vis-à-vis de la Corée du Nord, l'annonce d'élections anticipées en Turquie, les...

En savoir plus