Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • La délicate opération de renflouement du Costa Concordia a commencé

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

FRANCE

Retour à la case prison pour Le Floch-Prigent

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/01/2010

L'ancien PDG d'ELF était en libération conditionnelle depuis 2005. Mais la Cour de cassation juge qu'il n'a pas indemnisé la partie civile "en proportion de ses facultés contributives".

AFP - L'ancien PDG d'ELF Loïk Le Floch-Prigent, actuellement en liberté conditionnelle, devra retourner en prison pour ne pas avoir respecté toutes les obligations liées à sa condamnation, a-t-on appris jeudi auprès de la Cour de cassation.

Le 16 juin 2009, la cour d'appel de Versailles avait révoqué partiellement, à hauteur de six mois, la libération conditionnelle de M. Le Floch-Prigent, 66 ans, permettant son interpellation à tout moment.

La chambre d'application des peines de la cour d'appel jugeait en effet que Loïk Le Floch-Prigent, qui avait bénéficié d'une libération conditionnelle en juin 2005, avait "manqué à l'obligation d'indemniser la partie civile en proportion de ses facultés contributives".

M. Le Floch-Prigent avait alors formé un pourvoi en cassation. Lors de l'audience, mercredi, son avocat Me Marc Levis avait argué que cette décision était caduque, son client ayant conclu "une transaction" avec la partie civile.

Le ministère public avait lui recommandé le rejet du pourvoi.

PDG de 1989 à 1993 du géant pétrolier français, Loïk Le Floch-Prigent avait été condamné le 12 novembre 2003 à 5 ans de prison et 375.000 euros d'amende dans le volet principal de l'affaire Elf.

Dans le volet Dumas/Deviers-Joncour, la cour d'appel de Paris l'avait condamné à 30 mois d'emprisonnement ferme, le 29 janvier 2003.

Enfin, le 25 mai 2007, le tribunal correctionnel l'a une nouvelle fois condamné, cette fois-ci à 15 mois de prison avec sursis et 60.000 euros d'amende. Il a ordonné la confusion de cette peine avec les précédentes.

L'ancien numéro un d'Elf a effectué 5 mois et demi de détention provisoire en 1996 (juillet-novembre), puis 14 mois entre fin janvier 2003 et avril 2004, date à laquelle il a bénéficié d'une suspension de peine pour raisons de santé.

M. Le Floch-Prigent avait ensuite bénéficié d'une mesure de liberté conditionnelle.
 

Première publication : 21/01/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)