Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 21/01/2010

Scott Brown, républicain, vainqueur d’Obama, et sex-symbol

Scott Brown a non seulement gagné l’élection sénatoriale dans le Massachussetts, mis en difficulté Barack Obama, et redonné le sourire aux républicains... il a aussi été élu "homme le plus sexy de l’année", c’était en 1982. A voir aussi : Haïti : les ONG critiquées, Allemagne-Israël : complexe relation. REVUE DE PRESSE INTERNATIONALE, Jeudi 21 janvier.

 

On part dans le Massachussetts, morne plaine pour Barack Obama qui vient d’y perdre un précieux siège de sénateur… Son bourreau, c’est le Républicain Scott Brown, jusque là très peu connu… Mais on commence à cerner un peu mieux sa personnalité…
 
« Scott Brown, « l’homme le plus sexy d’Amérique », rend le sourire aux républicains », titre Le Figaro, qui nous explique bien sûr pourquoi Brown est une personnalité au passé atypique.
 
« A lâge de 22 ans, Scott Brown n’imaginait sûrement pas qu’il serait un jour au centre de la scène politique américaine, celui qui ferait peut-être dérailler les grands projets de réforme de Barack Obama. »
 
« Lorsque le grand brun désigné comme « l’homme le plus sexy d’Amérique » décida en 1982 de poser nu dans le magazine Cosmopolitan, une main pudique posée sur la cuisse, il était étudiant en droit et tout ce qui comptait à l’époque - dit-il aujourd’hui - était de financer ses études. Sa gueule de play-boy lui aura été bien utile, et la photo n’a certainement pas nui à ses ambitions politiques. »
 
Et c’est sur le site de Libération que l’on peut voir la fameuse photo de Cosmopolitan, avec ce commentaire : « Déjà très convaincant, à l’âge de 22 ans, Scott Brown avait été sacré “Homme le plus sexy” de l’année par la rédaction de Cosmo.
 
Mais Scott Brown est aussi un homme sérieux, rappelle le Washington Post. Alors que beaucoup de commentateurs estiment que son élection signe l’arrêt de mort de la réforme de la santé de Obama, le Washington Post note que « dans le Massachussetts il y a une couverture médicale publique pour les plus démunis, et Scott Brown en est un ardent partisan ».
 
« Il ne s’en est jamais caché, et ce dispositif local a servi de modèle pour la réforme d’Obama ».
 
Mais dans le Massachussetts cela ne concerne que 3% de la population qui n’est pas couverte par les assurances. Les électeurs de Scott Brown ne souhaitent pas payer pour tous les démunis du pays.
 
 
 
 
Retrouvez les autres articles cités dans cette revue de presse en cliquant sur les liens suivants :
 
Le comportement des ONG en Haïti critiqué : « Arrêtez de les traiter comme des sauvages », The Independent.
 
Les derniers miraculés découverts sous les décombres d’Haïti… The Independent
 
Le rapprochement avec Israël coute des points à Angela Merkel, The International Herald Tribune
 
La plus belle « Photo de la vie sauvage » se voit retirer son prix, Times Online
 
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier.
 
 
Retrouvez tous les matins en direct sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, à 6h23 et 7h10 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Stanislas DE SAINT HIPPOLYTE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus

18/01/2017 Brexit

"Brexit et météo : le froid s'installe"

"Ressenti" est le mot à la Une de la revue de presse française de ce mercredi. Il y a le ressenti des journaux après le choix d'un Brexit radical décidé hier par Theresa May. Il...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus