Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Les tests de résistance des banques sont-ils fiables ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'amendement "dividendes" qui fâche les PME

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des femmes se mettent aux "métiers d’hommes"

En savoir plus

REPORTERS

États-Unis – Mexique : la frontière de tous les dangers

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le Bal des vampires" : Roman Polanski sort les crocs !

En savoir plus

FOCUS

Le Caire surveille de près les islamistes radicaux tentés par l'EI

En savoir plus

POLITIQUE

Bruno Le Roux : il est "indigne" de se servir du drame de Sivens

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le choc de simplification ne doit pas être contredit par un choc de complexification"

En savoir plus

La chronique de l’art de vivre à la française vous propose de découvrir les nouveautés en matière de décoration, de patrimoine, de mode de vie, de gastronomie, d’œnologie et d’architecture. Le samedi à 08h20.

LES ARTS DE VIVRE

LES ARTS DE VIVRE

Dernière modification : 08/02/2010

Le bien-être par la luminothérapie

Imaginée dans les pays nordiques il y a une dizaine d'années, la luminothérapie commence à séduire les Français, surtout ceux qui souffrent du fameux syndrome du blues hivernal.

Chaque hiver, c'est le même rituel, pendant la saison où la lumière du soleil baisse rapidement, Céline compense le manque de lumière grâce à une lampe bien particulière, qui lui redonne de l'énergie. On appelle cela la luminothérapie. Une demi-heure d’exposition par jour suffit, plutôt le matin, pour retrouver un peu de d'énergie. Car comme beaucoup de gens en hiver, Céline avait plutôt tendance à hiberner.

"Avant j'avais tout le temps envie de dormir, de faire la sieste. J'avais du mal à rester concentrée au travail. Et maintenant, il y une vraie différence dans le sens où, déjà, je me réveille, et puis j'ai les idées claires." Raconte Céline.

Imaginée dans les pays nordiques il y a une dizaine d'années, la luminothérapie commence à séduire les Français, surtout ceux qui souffrent du fameux syndrome du blues hivernal.

"C'est vrai qu'entre le mois d'octobre et le mois de mars, beaucoup de personnes ressentent une fatigue chronique, une baisse de l'envie de sortir."
Explique Aram Kilimli conseiller en luminothérapie
Une baisse de forme directement due au manque de lumière... Le remède, donc, la luminothérapie. Le principe : une lumière proche du spectre du soleil entre par la rétine de l’œil et va stimuler la sécrétion de ce que l’on appelle la mélatonine.

"C'est notre régulateur de sommeil, c'est notre somnifère naturel. La luminothérapie, lorsqu'elle va intervenir dans cette zone, va stopper la sécrétion de mélatonine tout simplement. C’est une forme d’énergie qui revient, un appétit qui est régulé durant la phase de l’hiver, c’est-à-dire qu’on va manger moins de féculents, de sucreries, etc. Il y a aussi un intérêt certain sur la libido." Ajoute Aram Kilimli

Une méthode douce : se soigner par la lumière. Mais attention, pas n'importe laquelle. Une simple ampoule de salon ne convient pas et risque de vous faire mal aux yeux.

"Lorsque vous achetez un appareil de luminothérapie, vérifiez bien que l'appareil soit agréé médical. Et surtout vérifiez bien que ça ne soit pas seulement les tubes qui sont à l'intérieur, c'est-à-dire que l'appareil au complet doit avoir un agrément médical." Explique Aram Kilimli.

LED ou fluo-compacts, les ampoules utilisées sont économiques... Si les particuliers commencent à s'équiper, on voit fleurir de plus en plus de lampes chez les professionnels, et notamment dans les cabinets médicaux.

"Beaucoup de kinésithérapeutes, beaucoup de médecins prennent ça en complément, c'est-à-dire qu'ils vont l'utiliser comme source lumineuse tout au long de la journée pour les patients." Ajoute Aram Kilimli.

Autre utilisation très en vogue : lors des voyages, pour lutter contre le décalage horaire.

"Sans médicament, sans apport quelconque, juste avec de la lumière, on va pouvoir réguler cette petite faiblesse qu'on peut avoir quand on voyage, ce petit désagrément surtout." Conclut Aram Kilimli.

Pour 200 euros environ, ces appareils révolutionnaires promettent de vous faire revivre un peu d'euphorie estivale en plein hiver.

Adresses :
France luminothérapie
16, boulevard Magenta
75010 Paris
Tel : 01 42 01 69 54
http://luminotherapie.site.voila.fr


Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/10/2014 Musée

Adaptations olfactives

L'art en général, et la littérature en particulier, constituent une source d'inspiration originale pour les parfumeurs. On découvre une histoire, un personnage de manière...

En savoir plus

18/10/2014 Environnement

Nouveaux jardins d'idées

Le design et l'architecture s'emparent de plus en plus du végétal, un élément vivant aux multiples propriétés.

En savoir plus

11/10/2014 Laïcité

La nouvelle "feel good" attitude

La morosité ambiante n'est pas une fatalité. Certains au contraire ont décidé coûte que coûte de manifester et transmettre leur joie de vivre. Une manière d'accéder à nouveau au...

En savoir plus

04/10/2014 bio

Les nouveaux épiciers de campagne

Les marchands ambulants se multiplient sur les routes de France. Ambassadeurs des produits locaux, ils investissent des zones désertées par les magasins spécialisés.

En savoir plus

27/09/2014 sport

Les sports oubliés dans le vent

Aujourd'hui des sports improbables reviennent sur le devant des terrains de jeu. Oubliées ou parfois issues de l'imaginaire, certaines pratiques inattendues trouvent de nombreux...

En savoir plus